Théâtre

ORGASME(S)
75 minutes

"Orgasme(s)" est une création portée par 3 actrices membres du Canine Collectif (Léone François, Caroline Taillet et Violette de Leu). "Orgasme(s)" est un spectacle de théâtre écrit et joué par les 3 comédiennes, qui explore la question du désir féminin et entend briser les tabous sur la question. Les 3 comédiennes interpréteront des personnages réunis autour de la quête du plaisir de Lisa, l'une d'entre elles. Certaines séquences seront jouées par les 3 comédiennes, également manipulatrices d'une marionnette dans d'autres séquences. Une création lumière et sonore accompagnera les interprètes au plateau sous l'angle d'une création qui se veut immersive et sensorielle pour le spectateur.

NOUS
80 minutes

Le projet vise la création d’un spectacle de théâtre qui a pour sujet principal la révolution numérique. Plus précisément, l’écriture du projet s’est faite en partant de l’observation du fonctionnement de la bourse et du trading algorithmique conjuguée à l’arrivée massive sur le marché d’objets connectés qui s’immiscent dans le quotidien des gens. Dès lors, après recherches et enquêtes sur les tenants et les aboutissants de l’algorithmisation de notre société et de notre intimité, nous nous sommes attachés à écrire une fiction s’inspirant d’une société futuriste dans laquelle ces objets connectés seraient arrivés à maturité et régiraient la vie des gens. Dans cette fiction, une femme, Ada, accompagnée de son fils, revisite un souvenir grâce à son assistant virtuel, Orphée.

KNOKKE LE ZOUTE (ECUME)
60 minutes

Écume est une jeune femme au caractère bien trempé et au mental de boxeuse. Elle ne pleure pas, paraît-il. Elle dit que les larmes risqueraient de troubler sa vision.
Elle est la digne héritière d’une lignée de femmes bruxelloises ayant sciemment fait le choix de vivre sans homme. Elle, par contre, ne s’est pas encore prononcée. On fait sa rencontre au moment où dans son ventre pousse un embryon. C’est aussi à ce moment-là que l’héritage d’un père inconnu lui est annoncé : 452.000 euros pour 452.000 câlins jamais reçus. Deux évènements soudains qui l’obligent à se repositionner.

ABRI OU LES CASANIERS DE L'APOCALYPSE
105 minutes

Depuis plusieurs années, Silvio Palomo développe avec la troupe intitulée le Comité des fêtes un langage scénique tissé de dialogues anodins, de répétitions et de tics de langage. Au départ d’un travail sur l’improvisation, ils/elles décortiquent des comportements du quotidien pour en dégager une matière éminemment théâtrale et créer de l’étonnement en révélant l’insolite au coeur de situations ordinaires.
Après La Colonie (2016) une série théâtrale en 4 épisodes, et Origine (2018), Silvio Palomo poursuit ses recherches sur les limites du langage et des rapports humains avec Abri ou les casaniers de l’apocalypse. Comme il est doux d’être chez soi !
À l’abri des regards, de la rumeur, des brouhahas, des catastrophes.

COEUR KARAOKE
60 minutes

Les souvenirs de moments partagés, qui devraient nous unir, ne sont-ils pas ce qui, précisément, nous empêche d’être ensemble ? Pourquoi, en présence de celui ou celle qu’on a intensément aimé, les souvenirs émergent et doublent le présent ? Quelle part d'imagination façonne toute relation? Comment un simple geste ou un mot de l’autre influence-il, à toute vitesse, en direct, ce que nous allons dire, ce que nous allons faire? Peut-on "être ensemble", quand on ne se souvient pas des mêmes choses? Coeur Karaoké questionne la place et le rôle de scénarios vécus ou imaginés dans la relation intime. Sur le plateau, une actrice, un acteur et un musicien électronique sondent ce qu’on partage encore, ce qui nous reste de l’autre, ce qui perdure, une fois que tout est terminé.

UN ENNEMI DU PEUPLE
120 minutes

Thomas Stockmann, médecin de la station thermale d’une petite ville dirigée par son frère Peter, découvre que l’eau des bains est polluée par les rejets d’industries locales. Il s’improvise alors lanceur d’alerte, soutenu dans un premier temps par les progressistes et les petits propriétaires… Mais l’intérêt général ne tient pas longtemps quand les intérêts individuels sont en danger : face à la perspective de travaux coûteux, d’une longue période de fermeture, d’une publicité désastreuse pour la ville, cette « majorité compacte » retourne sa veste et fait bloc aux côtés du pouvoir, pour condamner l’inconséquence de cette vérité somme toute relative. Et Thomas se retrouve seul contre tous, honni par le peuple dont il se rêvait l’ami.

LA DAME DE LA MER
90 minutes

Premier volet du triptyque : La Dame de la mer.

CARTE BLANCHE
50 minutes

Alors qu’il n’a pas encore d’identité définie, un embryon est projeté malgré lui hors d’une grande Armoire. De surprise en surprise, il découvre en même temps que le spectateur, ce que celle-ci cache et contient. Jouant avec les divers vêtements et les objets qui s’y trouvent, il explore sa propre image et s’amuse avec les apparences… Mais tandis qu’il expérimente les stéréotypes et mixe les codes sans le savoir, l’Armoire semble vouloir qu’il se décide et effectue un choix… Mais est-on obligé de choisir ? Ou alors rebattre les cartes ?

RESTE(S)!
120 minutes

Après avoir longtemps marché, suite à un effondrement dont on ignore la nature, un groupe de survivants arrive au pied d’un mur, un mur gigantesque et infranchissable. En proie à un dénuement extrême, ils longent ce mur qui semble infini, fantasmant chaque jour un peu plus ce qui se trouve de l’autre côté… Au pied de ce mur ils se rassemblent pour tenter de réinventer leur propre mythe, en collectant leurs restes…Que reste-t-il, quand il n’y a plus rien ? Quelles traces subsistent de nos souvenirs, de notre langue, de notre histoire ? De notre culture et de notre civilisation ? De nos valeurs et de notre morale ? Qu’en est-il de la nécessité de la beauté, de la joie, de l’art et de la poésie ?

FLESH
90 minutes

Des coups de bistouri aux corps difformes, en passant par la métamorphose, Flesh met en jeu la chair meurtrie, à vif, mais aussi attendrie et surtout en éternel manque de l’autre. Enraciné à son corps pour le meilleur et pour le pire, l’être humain est indissociable de sa chair, incarnation de son être au monde. Pourtant, aujourd’hui, cet ancrage tend à disparaître. D’une fête d’anniversaire à une chambre d’hôpital, d’un enterrement à un entretien d’embauche, Flesh est un spectacle visuel et non verbal, une fable contemporaine qui plonge le/la spectateur·rice dans l’épaisseur de nos chairs. Avec humour et étrangeté, la compagnie Still life nous remue de façon vivifiante : de nos chairs meurtries à nos chairs en vie, il n’y a qu’un pas.

Les oeuvres que nous soutenons

txt.jpg

TXT - LES CONFESSIONS D'UN ASTROPHYSICIEN

de Paul-Jean Vranken
the_chapel.jpg

THE CHAPEL

de Dominique Deruddere
decrocher_la_lune_2022.jpg

DECROCHER LA LUNE 8 (2022)

de Fabrice Murgia
logo_inverse

Chargement...