9. EN COURS MINFIN ATTESTATION FISCAL

PENTHESILEE
150 minutes

Ce soir par permission spéciale, Penthésilée, pièce canine. Personnages : des héros, des roquets, des femmes. L’héroïne déchire celui qu’elle aime, et le dévore, poils et peau, jusqu’au bout. » C’est ainsi que Kleist (1777-1811) livrait sa Penthésilée au public. Son écriture est un extraordinaire mobile pour le jeu, tout à la fois puissante et fragile, sublime et dérisoire, exigeant la viande des acteurs, un emportement véritable et de soudaines absences insaisissables, somnambuliques et monstrueuses. Kleist souffle en moi comme une vessie de cochon, pour reprendre les mots de Kafka.

LA CHUTE
80 minutes

« L’essentiel est de pouvoir tout se permettre, quitte à professer de temps en temps, et à grands cris, sa propre indignité. »

Ménopausées
80 minutes

Créé à partir d’une cinquantaine de témoignages de femmes d’ici et d’ailleurs – mères de famille, artistes, sportives, rêveuses, pdg, cougars, celles qui assument, celles qui veulent rester jeunes à tout prix… –, voici enfin Ménopausées. Un spectacle pour être ensemble, libérer la parole, rire, dire ce qu’on ne pouvait pas dire, montrer ce que l’on cachait jusqu’ici : rides, coups de chaud, pression sociale…

Avec les premiers signes de vieillesse, avec les outrages du temps sur la peau, le corps et le coeur viennent probablement le temps des bilans. Qu’ai-je fait de ma vie ?

Ce qui arriva quand Nora quitta son mari
90 minutes

« Il n’y a pas de temps pour l’amour maintenant, juste pour se trouver soi-même. »

Alpha Beta
60 minutes

La science, comme l'art, permet d'accéder, de donner vie aux forces imperceptibles présentes dans notre monde visible et matériel. Au-delà des connaissances qu'elle explore, notre lecture théâtrale vise à révéler une "beauté" : une esthétique particulière que l'on retrouve dans le travail de nombreux peintres (Da Vinci, Botticelli, Michel-Ange…) qui ont réalisé leurs œuvres sur base de notions mathématiques, tel le fameux nombre d'or.

Pattern
140 minutes

Pattern est une expérience scénique et cinématographique qui interroge la filiation.

Depuis 2015, Émilie Maréchal et Camille Meynard arpentent la Belgique et interrogent, à travers des mémoires filiales qui leurs sont livrées, les rapports entre père et enfant.

Ils récoltent des récits de fils et filles à des moments charnières de leurs vies : l'enfant admiratif, l'adolescent qui fait tomber son père pour être à son tour celui qui s’accomplit, l’enfant adulte qui devient parent pour son propre géniteur, l’enfant qui perd son statut à la mort de son père,…

Geluck, 40 ans sur les écrans
Couleur  -  65 minutes

C’est l’un des Belges les plus connus de France. Humoriste, chroniqueur, auteur, le père du Chat enchaîne depuis des années les plateaux des télévisions belges et françaises. Cet automne, cela fera 40 ans que le Bruxellois a démarré sa carrière télévisuelle.
A l’occasion de cet anniversaire, ce documentaire retrace son impressionnante épopée télévisuelle depuis ses débuts en 1978. Au travers d’archives cultes, de témoignages d’amis et de collègues, « Geluck, 40 ans sur les écrans » rend hommage à une personnalité belge de premier plan dont le talent n’a cessé de briller depuis quatre décennies.

Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon?
90 minutes

« La scène se passe dans un Café Starbucks. Les clients profitent d'une ambiance lounge un peu bas de gamme, idéale pour bavarder autour d'une boisson chaude choisie parmi une large sélection. Jessica et Brandon se sont installés au fond du café, à côté de la baie vitrée. Et c'est là que Jessica a cette phrase terrible : « Brandon, ou bien tu me parles, ou bien je te quitte. »...

L'empreinte du vertige
60 minutes

Tout commence par un cri, un choc, un détour avant de rentrer chez soi. La veille de l’anniversaire de sa fille, Elisa percute une panthère. De ce choc, nait une logorrhée, amenant Elisa à ne pas rentrer chez elle. Accompagnée par un musicien (L’Autre), celle-ci retrace l’histoire de son adolescence marquée par le développement d’une étrange pathologie nommée « vaginisme ». Pathologie ayant pour conséquence de la rendre inapte au monde, aux relations humaines, lui donnant l’étrange sentiment d’être amputée d’une partie d’elle-même.
À travers un road trip fantasmagorique, Elisa cherche le chemin vers sa propre vérité et celle d’une société démunie face aux tabous de la sexualité féminine et du chemin vers l’indépendance.

L'heureux élu
105 minutes

Un talent sûr, un sens des dialogues qui ont l’apparence du naturel mais qui sont très bien ciselés, des personnages qui possèdent une épaisseur humaine. Dans cette pièce, on retrouve les thèmes qu’Éric Assous puise dans notre société. Des thèmes éternels tels que l’amour et le couple, mais actualisés selon les mœurs de notre époque. Avec L’heureux élu , il nous conduit chez des quadragénaires bien établis, des bourgeois vaguement bohèmes.

Charline est heureuse : elle va épouser l’homme de sa vie ! Avant de le présenter à ses meilleurs amis, elle précise qu’il est un peu spécial. En effet, il est beau, riche, raffiné mais il pense «différemment » ...

Que faire ? Respecter son choix, négocier ou rejeter L’heureux élu?

titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
sacrifice1.jpg

LA FILLE DU SACRIFICE

de Réhab Mehal
harvest.png

HARVEST

de Ely Dagher
chasse_a_lhomme_s2.png

CHASSE A L'HOMME S2

de Gregory Goethals
logo_inverse

Chargement...