2. EN DEVELOPPEMENT (GRLIGHTCA)

WHALE HUNTER
Couleur  -  80 minutes

Leshka, 15 ans, vit dans un village reculé du Chukotka, à 180 km de l’Alaska. Comme la plupart des hommes du village, il pêche la baleine, le seul moyen de se nourrir et de survivre dans cet endroit au climat rigoureux.

OTTO THE BARBARIAN
Couleur  -  110 minutes

L’histoire se passe dans la banlieue de Bucarest. Otto, 17 ans, un punk coiffé d’une énorme crête iroquoise doit faire face à la mort de sa petite amie Laura.
L'événement tragique, classé par la police comme suicide, conduit cependant à l’ouverture d’une enquête sur le service social dirigé par Costin. Celui-ci est surpris par le manque de chagrin manifesté par Otto et tente de se rapprocher du garçon.
Otto semble pris au piège dans le vide laissé par Laura et prisonnier d’un cercle vicieux entre ses parents, son grand-père dément, la mère de Laura et les vidéos que la jeune défunte et Otto ont faites de son vivant.

MATCH
Couleur  -  125 minutes

Rachel a 24 ans. Elle vit en colocation avec Joseph.

Pour elle, la vie se déroule normalement (et même moyennement), même si chaque challenge qu'elle doit surmonter revêt un enjeu ... inédit. En effet, toute la vie de Rachel est commentée en direct à la façon d'un match de foot par deux commentateurs visibles uniquement des téléspectateurs !

LE DÎNER
105 minutes

Adaptation par Jean-Michel Frère du roman "Le Dîner" de Herman Koch. Le temps d'un dîner dans un restaurant chic, deux couples, bien en apparance, explosent. Paul et Claire d'un coté, Serge et Babette de l'autre. Les deux maris sont frères, le second est un homme politique en vue. Entre les convives, une tension sourde, des détestations intimes et un repas ridiculement sophistiqué pavent le chemin de la révélation qui, entre le plat et le dessert, fait voler en morceaux l'entente cordiale et expose les entrailles viciées d'une famille. Un huis clos féroce, desespéré, qui déconstruit les mécanismes de la bien-pensance bourgeoise.

SCIENCE-FICTIONS
120 minutes

À quoi ressemblera le monde dans dix ans, vingt ans, cent ans et davantage ? L'humanité va- t-elle continuer son expansion démographique, explorer de nouveaux territoires extra- terrestres, poursuivre des inventions technologiques toujours plus innovantes ? Ou doit-on s'attendre à des temps de pénuries et de cataclysmes en tous genres ? Quel est notre projection favorite : un scénario catastrophe à la Mad Max ou une majestueuse épopée à la Star Wars ? Science-fictions est un projet de spectacle qui explore le thème de notre rapport au futur à travers la fabulation et la construction de récits fictionnels d'anticipation.

AVEZ-VOUS INTÉGRÉ LE PRINCIPE DE RÉUSSITE?
90 minutes

"Après les spectacles Petites histoires très courtes très tristes et très cruelles, Déviations, Fragile, Irregular, Silence, Skin, Love is in the air, spectacles visuels et presque sans parole, Isabelle Darras a cherché à travailler sur un récit où le texte et l’acteur auraient une large place aux côtés des images et des marionnettes.

VIOLENCES
60 minutes

"On n’a jamais vu tant de violence". Filmée, photographiée, cadrée, démultipliée, empilée, abondamment commentée, elle est exposée sous toutes les coutures et pourtant on ne la voit plus. «La violence des uns contre les autres est partout. Mais les violences que nous suscitons et refusons, celles que nous désirons et rejetons dans un même mouvement, n’apparaissent nulle part», analyse Léa Drouet. Inspirée par un ensemble de mouvements sociaux (émeutes de 2005, lutte du Comité Adama, Gilets jaunes, combat de libération du peuple kurde tel qu’il se mène dans le Rojava…), l’artiste, en collaboration avec la philosophe et dramaturge Camille Louis, tente d’armer un regard pour se mettre à la trace de ce qui s’écrit sous les imageries de violence.

ALBERTA TONNERRE
60 minutes

Sur scène, une forêt, des marionnettes, et un frère et une soeur qui racontent leur lien à leur grand-tante Alberta. Comment ils se sont attachés à elle, comment elle les a préparés à son départ. "Alberta Tonnerre" est une ode à l'Amour. L'Alberta, le sol tremblait sur son passage. Les arbres de la forêt se fendaient autour d'elle. Elle connaissait la foudre. Plus tard, l'Alberta, elle s'est préparée pour le Grand Voyage. Elle a rétréci paisiblement. Et puis, elle a disparu. Partie pour de bon. C'est une histoire de transmission. L'histoire d'une disparition, quand le vide laisse place aux souvenirs et à la vie.

LUCRECE BORGIA
120 minutes

Indifférente à la haine de l'Italie entière, Lucrèce Borgia parade au carnaval de Venise. Qui pourrait inquiéter cette femme de pouvoir qui baigne dans l'adultère, l'inceste et le crime? Elle a peur cependant, et tremble. Pour un jeune capitaine qu'elle cherche parmi la foule. Il se nomme Gennaro. Lui tient les Borgia en aversion et insulte leur blason. Or Gennaro n'est autre que son fils, né de ses amours incestueuses avec son propre frère, et le jeune homme ignore tout de son passé et de ses origines. Lucrèce est un monstre, mais aussi une femme et une mère. Comment protéger son enfant, com-ment le soustraire à la fureur d'un mari qui le croit son amant ?

MUSUNGU
90 minutes

C’est un trésor que je retrouve dans la cave de la maison familiale, quand ma mère déménage : douze bobines de films 8 mm et super 8 qui ont été tournés entre 1963 et 1975. Cachées dans l’obscurité silencieuse, au plus profond du ventre de la maison, et séparées depuis longtemps du projecteur qui leur donnait vie. Après avoir fait numériser les films je regarde les images décolorées qui surgissent. L’Afrique. Bujumbura. Un Boeing qui atterrit sur une piste dérisoire et la vie qui commence. Le projet est de travailler à partir de ces bobines, qu’elles soient le fil rouge d’un spectacle. Confronter ce formidable document visuel (4h30 à épurer, trier, monter) avec de l’écriture, du texte, un plateau.

titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
the_island.png

THE ISLAND

de Anca Damian
harvest.png

HARVEST

de Ely Dagher
mini_ver.png

MINI-VER

de Ariane Buhbinder
logo_inverse

Chargement...