Stand By

LE PONT DES FIEVREUX
Couleur  -  120 minutes

Sur le point de devenir père, Scola espérait se faire sa place au soleil avec son dernier coup. Mais trahi par ses complices, il n’est pas en mesure de rembourser ses dettes à la mafia locale. Aveuglé par l’obsession de retrouver son magot, il s’enfonce inconsciemment dans un monde surnaturel où il rencontre Petite Pomme qui tente de lui ouvrir les yeux. Perdu dans un roadtrip aux allures de purgatoire, il devra choisir entre affronter sa vérité ou sombrer entièrement dans la folie.

LE FLEAU
Couleur  -  45 minutes

Éléonore roule vers l’ouest pour fuir sa vie de citadine névrosée. Elle tombe en panne au milieu de Kreizh Breizh, dans un patelin qui porte son nom de famille. Elle se dit que c’est un signe. Elle y loue un bungalow, dans un terrain de camping avec vue sur le lac.
Les lieux font ressurgir des souvenirs de son enfance. Petite, elle passait ses vacances dans un endroit similaire. À travers une déambulation dans ces lieux isolés et à la rencontre de ses habitants, de mobil-home en mobil-home, elle observe le présent, convoque le passé et se laisse envahir par la fiction.

ISABELLE STENGERS: FABRIQUER L’ESPOIR AU BORD DU GOUFFRE
Couleur  -  90 minutes

Dans un décor joyeux et foisonnant, la turbulente philosophe belge Isabelle Stengers déploiera le fil de sa pensée, aujourd’hui mondialement reconnue. Une pensée emplie de résistances à l’ordre établi, d’entêtements farouches à rendre sa vigueur à la démocratie, et de récits qui recomposent obstinément un monde commun. Une pensée dont le but est de produire des savoirs qui n’excluent personne. Le film prendra, dès lors, la forme d’un petit manuel de désenvoûtement, accessible à tous, afin de fabriquer de l’espoir au bord du gouffre !

LA VIERGE A L'ENFANT
Couleur  -  90 minutes

Tout juste rescapée de l’enfer de Daech, Avesta, jeune Yézidie kurde débarque à Bruxelles et n’a qu’une chose en tête : se venger de l'homme qui l'a réduite en esclavage. Entre une quête effrénée de justice qui la pousse à revenir sur les souffrances qu'elle a subies et l’obligation d’être mère d'un enfant non désiré, Avesta tente de se faire entendre, à tout prix.

LE JEU DE JEAN ET D'ALICE
60 minutes

LA SALLE DES PAS PERDUS
Couleur  -  80 minutes

Un jour, un lieu, huit personnages. L’action se déroule dans un palais de justice.

"La Salle des pas perdus" est un film choral qui met en image une décision importante, la révélation d’une vérité ou la confrontation au réel, ces moments qui font basculer nos vies.
Sur un mode documentaire (équipement léger) la caméra suit 8 destins qui s’entrecroisent. Celui de l’avocat d’un suprématiste, d’un ancien détenu père de famille, d’un fils accusé d’euthanasie, d’une septuagénaire qui veut retrouver sa liberté de femme, d’un policier coincé entre conviction et déontologie, d’une jeune éthiopienne sans papier et de la concierge-gardienne, Yolande.
Le film révèle un monde qui se fissure et où la quête d’amour apparaît comme celle qui nous anime au final.

KING ON SCREEN
Couleur  -  100 minutes

En 1976, Brian de Palma porte à l’écran Carrie, le premier roman de Stephen King. Depuis, ce sont plus de 50 réalisateurs qui se sont appuyés sur les oeuvres du maître de l’horreur dans plus de 80 adaptions cinématographiques, qui en font aujourd’hui l’auteur vivant le plus adapté au monde.
Qu’est-ce qui fascine autant les réalisateurs dans l’oeuvre de King ?

IO CAPITANO
Couleur  -  130 minutes

Le voyage de Pape durant 15 ans, de l’Afrique vers l’Europe.

UN SILENCE AKA LE FILS DE LA LOI
Couleur  -  100 minutes

"Le 10ème long-métrage de Joachim Lafosse"

VINCENT DOIT MOURIR
Couleur  -  100 minutes

Du jour au lendemain, Vincent se retrouve sans raisons apparentes agressé par des gens qui, à son approche, perdent la raison et essaient de le tuer. Il tente de poursuivre une vie normale mais lorsque le phénomène s’amplifie et touche des personnes qui lui sont proches, Vincent doit fuir et changer de mode de vie.

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...