Pascal Crochet

PREPARATIFS
90 minutes

"Entre novembre 1975 et mars 1977, Peter Handke rédige un journal intitulé Le poids du monde. Carnet qui consigne des choses vues, des impressions ressenties dans une écriture minimaliste et fragmentaire. Entre simplicité et précision d’un détail et le vertige du quotidien.
Voilà un spectacle qui aurait la forme d'un journal d'écrivain, où sont consignés des évènements, des choses vues, entendues, lues et imaginées. Cela parlerait du monde tel qu'il m'apparaît parfois dans ses étrangetés et ses aberrations liées à la modernité, Mais ça parlerait aussi des simples miracles du quotidien, Cela évoquerait notre relation à l'autre, à l'objet, au réel, au temps, à la lumière. La parole y serait rare.

Métamorphoses
90 minutes

«Je me propose de dire les métamorphoses des formes en des corps nouveaux » C’est par ces mots que s’ouvre le long poème d’Ovide, qui conte deux cent trente et une histoires de métamorphoses. Vaste récit, où se bousculent, dans un agencement improbable, des légendes et les fragments réécrits des grandes voix du passé: Homère, Hésiode, les Tragiques grecs, Lucrèce et Virgile... On y croise des dieux, des héros et des hommes qui, soumis à l’action de la passion, se transforment. Animaux, arbres, fleurs, pierres, rivières ou souffles : rien ne perdure et tout se transforme... « Il n’y a rien de stable dans l’univers entier ; tout passe, toutes les formes ne sont faites que pour aller et venir. Ce que nous avons été, ce que nous sommes, nous ne le serrons plus demain.

Les oeuvres que nous soutenons

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
logo_inverse

Chargement...