Ike Bertels

PARADISE IN THE DESERT
Couleur  -  80 minutes

Dans une petite ville diamantaire désolée du désert namibien où la mine a récemment fermé, l’existence harmonieuse et insouciante des 9 000 habitants est violemment secouée. La compagnie de diamants NamDeb (partenariat entre la Namibie et la société Beers) – fondatrice, propriétaire et principal employeur de cette oasis - se retire parce que la mine de diamants est épuisée. Avec pour effet que l'entreprise rejette tout ce qui n’entre plus dans le périmètre de son activité principale. Habituellement, après l'exploitation d'une mine, la nature reprend ses droits sur la zone abandonnée par l'homme. Comme lorsque la ville voisine de Kolmanskop, autrefois une cité diamantaire vivante et prospère, devenue un fantôme enseveli sous le sable.

titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
the_island.png

THE ISLAND

de Anca Damian
harvest.png

HARVEST

de Ely Dagher
mini_ver.png

MINI-VER

de Ariane Buhbinder
logo_inverse

Chargement...