Frédéric Dussenne

PATRICIA
60 minutes

Patricia, c'est trois récits. Celui d'un père, Jean Iritimbi, exilé depuis 10 ans au Niagara qui y rencontre Patricia. Elle l'invite à vivre chez elle. Quand Jean apprend que sa femme et ses filles, dont il a caché les existences à Patricia, sont aux mains des passeurs pour le rejoindre, il part à leur rechercher. Il ne retrouve qu'une de ses filles, Vanessa. Il confie Vanessa à Patricia et part à la recherche du reste de sa famille. Celui d'une femme, Patricia, qui n'a jamais eu d'enfants et qui s'imrovise mère du jour au lendemain. Celui d'une petite fille, Vanessa, victime du traumatisme de la traversée jusqu'à Lampedusa, qui doit grandir dans un monde qui n'est pas le sien.

Néron
120 minutes

Néron a été placé au pouvoir par sa mère. À vingt ans il décide de s’affranchir de toute tutelle et de mettre sa puissance au service de son désir, sans fixer de limite à sa jouissance. Il ne reculera devant aucun scrupule, aucune transgression. Sexe et pouvoir, individu et collectivité, désir et responsabilité ... Néron entend rendre compte de ce moment ambivalent et délicat dans les relations entre les générations, où la jeunesse prend le pouvoir et où elle va devoir inventer ses propres valeurs et traduire sa puissance fraîchement acquise, fruit de la conquête ou du leg, en choix et en actes.

Botala Mindele
90 minutes

Après le succès retentissant d’Occident, Frédéric Dussenne revient à l’écriture impitoyable de Rémi De Vos. Un régal d’humour noir sur fond de néo-colonialisme en pleine déconfiture.

C’est le soir. Il pleut. A Bruxelles ? Non, à Kinshasa. Ruben et Mathilde ont invité Daniel et sa femme, Corinne, à dîner. Ruben fait des affaires avec le gouvernement congolais. Daniel a un projet qui concerne le caoutchouc. Il a besoin de l’entremise de Ruben pour entrer en contact avec le ministre compétent.

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...