Christophe Sermet

La reine Lear
120 minutes

Six ans après le succès de leur Mamma Medea, Tom Lanoye et Christophe Sermet se retrouvent pour jeter un regard neuf sur l'un des classiques de Shakespeare: Le Roi Lear.
L'écrivain flamand transforme le vieux roi en une femme et place l'intrigue dans un cadre très contemporain. L'action se déroule au cœur du monde financier international moderne, un espace virtuel où l’être humain est mis à rude épreuve paie physiquement la facture.

Le dernier lit
90 minutes

Ostende, un hôtel au luxe fané. Emily se remémore son enfance de soliste prodige, sa relation infernale à sa mère, son tumultueux amour pour Ana - liaison scandaleuse aux yeux de la société flamande conformiste. Pendant ce temps, l’amante se repose sur le lit de la suite. Au rez-de-chaussée, des huissiers en virée chantent la gloire du F.C. Bruges. Dans ce décor inerte, la passion se retrouve piégée. Tout pousse vers un acte déchirant et irréparable, pour se sentir vivre.

Christophe Sermet adapte une nouvelle de Hugo Claus pétrie d’amour fou, d’irrévérence et de pulsions mortelles. Un conte amoral mordant et pathétique, tout en clair-obscur, dont l’humeur tragi-comique oscille entre la peinture de Spilliaert et les photographies de Nan Goldin.

Les oeuvres que nous soutenons

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
logo_inverse

Chargement...