Annulé

BARBAQUE
Couleur  -  90 minutes

Monsieur et Madame Pascal tiennent une petite boucherie de quartier depuis une vingtaine d’années dans un centre ville de banlieue. Dévoués à leur clientèle, Sophie est à la caisse et Vincent, féru de viande, découpe tel un orfèvre sa barbaque soigneusement sélectionnée.
On pourrait les imaginer dans une heureuse routine mais à l’image de nombreux artisans, leur commerce périclite et leur relation avec…

GREENVILLE
90 minutes

Par où commencer ?
Par cette rencontre chez le disquaire de la rue Montmartre, un beau soir de février ? Dehors il neige. À l’intérieur il fait chaud, il y a de la buée sur la vitrine et c’est comme un cocon. Alors on parle musique.

DERNIERE RECOLTE
90 minutes

Une ferme dans le Hainaut. Un père wallon, une mère flamande. Dans la baraque, ça gueulait sévère dans une langue, puis dans l'autre. Dans cette ambiance entre culture de patate et élevage de cochons, deux gamins grandissent. Yann revient après plusieurs années ; Piet, lui, est resté. La mère est morte et le père – malade - s'accroche à la vie. Le ferme survit grâce à la seule force de Piet, lui qui n'est jamais parti. Mais pour combien de temps ? Que faire quand on a rompu les amarres et que la vie nous amène à revenir là où on ne voudrait plus mettre les pieds ? Qu'a-t-on le droit de dire et que doit-on taire quand on est celui qui a fui ? Quel mot mettre sur la disparition des paysages de notre jeunesse ?

DRESSING ROOM
75 minutes

Lol, jeune-femme issue d’un monde de magazine, raconte une nuit de dévoilement. Une nuit où, lors d’une partie de poker, jetée en pâture aux regards des potes de Jérémie, - son « copain », son « ex-copain », son « ex »- elle se découvre autrement. A elle, papillon de nuit paré de ses plus beaux atours, son homme veut imposer la nudité propre au ver: chemin pervers, loi contre-nature. Le spectacle parlera donc de ce processus de mis à nu. Nous partirons du faire semblant, de la parure, du factice, de la fiction.

LA BOMBE HUMAINE
120 minutes

Fonte des glaces, acidification des océans, disparition des espèces animales et végétales… Un mot résume à lui seul l’impact de l’homme sur l’écosystème terrestre : anthropocène. L’ère des activités humaines qui, sous le joug du capitalisme, met à sac la richesse de notre planète.

L'AVENIR DURE LONGTEMPS
Couleur  -  120 minutes

Rio Chiquito tourné en 1965 dans la clandestinité par deux cinéastes français, Jean-Pierre Sergent et Bruno Muel fait connaître au monde l'existence de la guérilla des FARC. Leur film est l'élément déclencheur de l'Avenir dure longtemps qui raconte l’aventure fondatrice des FARC, confrontée aux enjeux actuels, avec en toile de fond l’histoire de cinquante ans de lutte armée et celle d’un demi-siècle de cinéma engagé. Filmer un Rio Chiquito à l’envers, une manière de boucler la boucle ? A moins qu’il ne s’agisse d’un retour à la case départ …

LES LIANES
90 minutes

LES LIANES raconte un monde qui s'est éteint et renaît dans 350 ans. C'est un appel à l’imagination, ce spectacle dystopique agit et interagit effrontément. Les comédiennes, les techniciennes et les musicien.nes qui se représentent elles-mêmes, invoquent une transformation des possibles. Il n’y aura plus que du biologique, du végétal et des logiciels, c’est une libération de tous les sens, de tous les matériaux. Nous irons là où les pensées s’entrechoquent dans un néant sublime et drôle, et nous verrons enfin mieux dans le noir.

137 FACONS DE MOURIR
120 minutes

"Et si la mort n’était pas qu’une fin biologique ? Et s’il existait une infinité de morts pouvant s’additionner, se combiner, se contredire, jalonner une vie sans l’arrêter mais, au contraire, la nourrir ? Des morts physiques, psychiques, intimes, sociales, sociétales, symboliques, imaginaires, ... autant de passages et de mouvements induisant la perpétuelle transformation d’une existence - ou d’un système - avant d’arriver à la grande mort à laquelle rien ni personne n’échappe.

Dans 137 façons de mourir, Virginie Strub s’attache au ""comment on meurt"". Peu importe le qui, le quand, le où, les prémices ou résultantes. Une proposition théâtrale au langage atypique et physique qui dissèque les possibilités de mort(s) comme une matière brute."

KOSMOS
60 minutes

"Qui ne s’est jamais demandé ce qu’il y avait avant ? Avant la préhistoire, avant les dinosaures, avant le Big Bang, avant le temps ?

Kosmos embrasse le vertige ancestral de ces questions aux réponses jamais définitives, ces questions qui enflamment l’imagination depuis que depuis que l’Homme a levé la tête vers les étoiles… Depuis la nuit des temps, nous nous regroupons autour de feux, dans des églises, dans des cafés, dans des laboratoires, dans des théâtres pour nous poser ces questions. Et depuis toujours, l’Homme, sans réponse, invente des histoires…"

https://www.youtube.com/watch?v=NP0OOo9bmpQ&feature=youtu.be

PATRICIA
60 minutes

Patricia, c'est trois récits. Celui d'un père, Jean Iritimbi, exilé depuis 10 ans au Niagara qui y rencontre Patricia. Elle l'invite à vivre chez elle. Quand Jean apprend que sa femme et ses filles, dont il a caché les existences à Patricia, sont aux mains des passeurs pour le rejoindre, il part à leur rechercher. Il ne retrouve qu'une de ses filles, Vanessa. Il confie Vanessa à Patricia et part à la recherche du reste de sa famille. Celui d'une femme, Patricia, qui n'a jamais eu d'enfants et qui s'imrovise mère du jour au lendemain. Celui d'une petite fille, Vanessa, victime du traumatisme de la traversée jusqu'à Lampedusa, qui doit grandir dans un monde qui n'est pas le sien.

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
logo_inverse

Chargement...