3. EN RECHERCHE DE FINANCEMENT

LA COULEUR DES ROIS
Couleur  -  21 minutes

Adel est un jeune co-pilote. Un soir, à la sortie de son cours, il se fait violemment agresser par deux hommes qui lui plantent un tesson de bouteille dans le visage. Trois semaines plus tard, Adel fait face à Nadji Abelhouab, chirurgien de l’œil à l’Hôpital des Quinze-Vingt. Pendant que Nadji effectue le diagnostic de l’œil blessé d’Adel, les deux hommes échangent pudiquement sur leurs vies. Cette évocation nous plonge trois ans plus tôt, lors du retour triomphant d’Adel parmi les siens, son diplôme de co-pilote en poche. On y découvre l’immense fierté et le regard bienveillant que la famille porte sur ce fils prodigue. Lors d’une déambulation dans le jardin familial, on prend peu à peu conscience de la violence de l’environnement duquel Adel a réussi à s’extraire.

T'ES MORTE HELENE
Couleur  -  15 minutes

Maxime, jeune homme en quête de stabilité, est littéralement hanté par le fantôme de sa petite amie Hélène, décédée il y a peu. Souhaitant mettre fin à cette situation franchement invivable, Maxime se décide enfin à rompre avec elle. Hélène ne semble pas prête à accepter cette décision

PAN
90 minutes

Pan est une comédie cynique exacerbant la bien-pensance générale de notre siècle en la confrontant au terrible Ralf.
Ralf est insupportable, égoïste, imbu de lui-même. Ses parents aimeraient en faire un génie mais Ralf voit encore plus loin. Arrivera-t-il à ses fins ? Pan dépeint différentes étapes de vie de Ralf, frôlant l’absurde et se transformant petit à petit en une cruelle émission de télé-réalité.

IPHIGENIE A SPLOTT
90 minutes

Mise en scène de la version française traduite de l'anglais, de la pièce de Gary Owen

Effie habite à Splott, un quartier de Cardiff -capitale du Pays de Galles-, miné par la fermeture des usines, le chômage et la précarité.

Effie, c’est le genre de fille qu’on évite de regarder dans les yeux quand on la croise dans la rue car on a l’impression qu’elle va nous exploser au visage. Effie, on croit la connaître, alors on la juge l’air de rien, mais on n’en connaît pas la moitié…

Tous les lundis, elle picole comme une sauvage, se came à fond et émerge au bout de trois jours d’ « une gueule de bois pire que la mort » pour mieux recommencer. Un personnage de démesure, jusqu’au-boutiste et qu’on croirait sorti d’une tragédie grecque.

LES CAPRICES DE MARIANNE
90 minutes

Cette pièce est, aujourd’hui comme toujours, le cri, le baroud éclatant d’une jeunesse contre son mal de vivre. La pièce fut écrite à Paris en 1833, avec pour décor une Naples imaginaire. Le spectacle se déroulera en 1930 avec pour décor une Ajaccio bien réelle. Le début du 20ème siècle fut pour la Corse une période de grands bouleversements sociaux et l’entre-deux guerres a vu un exode massif de mafieux locaux voulant asseoir leur pouvoir dans la métropole à Marseille et Paris principalement. Ceux qui sont restés sur l’île furent peut-être les laissés pour compte de cette société archaïque, et c’est à eux que nous allons nous intéresser.

UNE MAISON DE POUPEE
120 minutes

Le metteur en scène, Ladislas Chollat, situe l’action dans les années cinquante en Amérique, plutôt qu’en Norvège à la fin du 19ème siècle. L’image de la femme véhiculée par la publicité des années cinquante, l’esthétique liée à la famille idéale plongée dans une société de consommation semblent à la fois servir le propos d’Ibsen et nous empêche aussi de mettre trop de distance entre ce récit et nous. Il serait trop facile de se dire que Nora est une héroïne typique de son époque mais que depuis, les féministes ont rendu l’univers d’Ibsen obsolète.

CYMBELINE
120 minutes

Cymbeline, à la fois conte et comédie haletante, joue dans toute son intrigue entre apparence et faux-semblant.

L’amour impossible, le désir, la fraternité, la manipulation, l’ambition, le pouvoir, la trahison, l’orgueil, la magie, la nature, la cruauté, la bêtise nourrissent les arcanes de cette formidable machine théâtrale.
Au centre de plusieurs conflits, Imogène, fille du roi Cymbeline : d’abord promise à un autre par son père, ensuite accusée à tort d’infidélité, menacée de mort, elle échappe, travestie en homme, à tous les dangers pour rejoindre son mari Posthumus éloigné à Rome alors que la guerre couve.

CARCASSE
60 minutes

Un jeune. Sa fratrie: un frère, une soeur. Un silence. Un crématorium, un agent funéraire, un père décédé. L’adolescent était en voyage au moment de l’annonce. Il rentre pour l’enterrement. Le compte à rebours de la cérémonie est lancé. CARCASSE c’est l’histoire d’un jeune, âgé de 17 ans, qui se trouve plongé dans le non-dit à l’occasion d’un événement familial. Face au mutisme du monde adulte, l’adolescent va choisir de s’insurger. C’est le début d’un trajet initiatique qui va libérer sa parole et lui permettre, pour la première fois, d’affirmer sa place. L’enterrement est le contexte, le catalyseur des tensions, frustrations, incompréhensions qui fusent au sein de cette fratrie.

LES ARRIERE-MONDES
60 minutes

Serions-nous pareils aux statues délavées des cimetières. Inventerions-nous quelque chose d'inédit, une posture ou une situation nouvelle que notre époque et notre parcours nous auraient inspirés ?

BOXE
Couleur  -  52 minutes

Boxe ! est l'histoire de deux jeunes adolescents qui veulent devenir champions. La parole rare, l'écoute attentive, durs à l'entraînement en boxe éducative, ils vont être amenés à s'affronter lors de leur premier championnat de Belgique amateur. Entourés d'un monde d'adultes, pères, entraîneurs, anciens boxeurs « réussis », anciens boxeurs « ratés », faux et vrais amateurs, de cette « faune » qui peuple les alentours des rings et des salles d'entraînement, Vasken et Guillaume se faufilent dans ce flot de conseils, surnagent dans cette mer d'histoires dramatiques.

A cet âge, 13 ans, le corps se façonne, l'esprit découvre que tout est possible. Boxe ! documente cette envie de rendre leur vie différente, ce rêve, cet objectif qu'ils se sont fixés un jour, si jeunes.

titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
the_island.png

THE ISLAND

de Anca Damian
harvest.png

HARVEST

de Ely Dagher
mini_ver.png

MINI-VER

de Ariane Buhbinder
logo_inverse

Chargement...