10. OBTENU MINFIN ATTESTION FISCAL - ACHEVE

Last Exit To Brooklyn
180 minutes

Last Exit to Brooklyn est le premier roman de Hubert Selby Jr., paru en 1964 aux États-Unis. Son dernier chapitre, intitulé Coda/Bout du monde, relate la vie, durant les années 50, d’une communauté habitant un même immeuble situé dans le quartier des docks à Brooklyn. La metteuse en scène Isabelle Pousseur en compose une adaptation scénique et nous invite à suivre la vie, durant 24 heures, de cinq couples/familles et de plusieurs groupuscules gravitant aux alentours.

Les Lunes Rousses
Couleur  -  72 minutes

Au village, dans les Steppes d'Anatolie, ma tante Tuncay a 9 ans lorsqu'elle est arrachée à l’insouciance de son enfance. Sa grande soeur, ma mère, vit et travaille en Belgique. Dans l'espoir d'un meilleur avenir et de lui éviter les souffrances de son propre parcours, ma mère décide de faire venir sa petite soeur auprès d'elle pour s'occuper de nous les enfants. Pourtant, à peine adolescente, un mariage arrangé propulse brusquement ma tante Tuncay dans les méandres de la vie. Très vite, une grossesse précoce et une vie de femme lui imposent la soumission à une réalité qu’elle n’a pas eu le temps de penser. La violence de cette réalité se heurtent brutalement à ses rêves. Et, tout implose. Un scénario que connaîtront beaucoup d'entre nous, les filles.

From Toilets To Stage
Couleur  -  52 minutes

En 30 ans, les festivals de musique belges se sont complètement transformés et métamorphosés, passant de pe- tites entreprises à des multinationales pour certains. Aujourd’hui le festival de musique est pour le musicien ainsi que pour l’industrie musicale toute entière la vitrine commerciale et la manne financière incontournable. Pour le festivalier c’est l’occasion pendant quelques jours de lâcher prise. Et pour les organisateurs et les collectivités, une caisse de résonance et une source de revenus énormes. Fenêtres de la contre-culture à leurs débuts, que repré- sentent aujourd’hui les festivals de musique ?

Jeunes Solistes, Grands Destins - saison 3
Couleur  -  200 minutes

Suite au succès des sisons précédentes, nous souhaitons consacrer une troisième saison à d’autres anciens Jeunes Solistes tout aussi talentueux, qui respecterait le même schéma, à savoir 5 programmes de 40 minutes. Chaque épisode dressera le portrait d’un de ces artistes, dans un savant mélange d’images de répétitions, de concerts, d’interviews et d’archives. Ils font tous partie de nombreux ensembles et jouent de la musique de chambre mais ils mènent aussi une grande carrière de soliste. Ils improvisent des petits concerts en fin de soirée entre amis, juste pour le plaisir, autour d’un bon verre de vin. Car la passion de la musique ne les lâche jamais.

Waka Huia
Couleur  -  10 minutes

Un vieil homme d'origine maorie traverse le monde entre rêve et réalité sur les traces de son grand-père tué en Belgique lors de la première guerre mondiale.

Make Aliens Dance
Couleur  -  26 minutes

Gillingham, UK, 2017. Mike est un producteur de musique en chute libre. Dan, son ingé son est lassé, Murphy, son frère autiste s’isole, accroché jour et nuit à un casque audio, tandis que Lilli, leur maman, semble glisser hors de la réalité. Ils traversent une sale période de leurs vies; Mazzy, la cadette, chanteuse à la voix somptueuse, a disparu. Sa magnifique voix, couchée sur d’innombrables « tapes » est soigneusement rangée aux archives dans le studio familial, où le silence règne à présent.

La tortue d'or
Couleur  -  12 minutes

Un jeune couple vit agréablement à la lisière d’un bois et près d’une rivière dans une petite masure en bois entouré d’un jardin potager prolifique. Ils rêvent d’élever leurs enfants dans cet endroit fécond. L’homme part à la pêche à la rivière aux tortues. Il trouve une tortue aux écailles d’or dans son filet. La tortue le supplie de la libérer, elle est l’esprit de la rivière. Il la libère, et en échange de sa générosité elle lui dit que s’il a un vœu à formuler il peut venir lui demander. De retour chez lui, il parle de cette aventure à sa femme. Ils se disent qu’ils ont bien fait. Mais la nuit, ils se réveillent avec un remord. L’or leur aurait permis de vivre dans une maison bourgeoise avec un jardinier et une aide-ménagère. Ils auraient pu s’occuper mieux de leurs futurs enfants.

Holy Lands
Couleur  -  100 minutes

Harry Rosenmerck, cardiologue américain, juif ashkénaze, a tout quitté pour devenir éleveur de cochons en Terre Sainte. David, son fils, auteur de théâtre à succès, homosexuel, écrit à son père qui ne lui répond jamais, incapable d’imaginer son fils dans les bras d’un homme.

Sa fille, Annabelle, éternelle étudiante de bientôt trente ans, quitte Paris pour fuir un chagrin d’amour.

Et son ex-femme, Monica, mère de ses deux enfants, se découvre un cancer et revisite leur histoire d’amour.

C'est auprès du Rabbin Moshe Cattan qui deviendra son ami, que Harry va accepter d'affronter la vie et son issue. C’est une histoire de famille, de changements de vie, de mouvement, de moments où les enfants deviennent adultes.

La ch'tite famille
Couleur  -  90 minutes

Valentin D. (Dany Boon), architecte designer en vogue, prétend être orphelin trop honteux d'avouer être le fils de prolos ch'tis ferrailleurs. Seule sa compagne, la très snob Constance Brandt (Laurence Arné) est dans le secret. En plein vernissage de leur rétrospective au Palais de Tokyo, la famille débarque à l'improviste du Ch'Nord avec le père Louis (Pierre Richard), le frère Gustave (Guy Lecluyse), la belle-soeur Louloute (Valérie Bonneton) et sa mère Suzanne (Line Renaud), cette dernière persuadée d'arriver à la fête surprise pour ses 80 ans. Les retrouvailles s'annoncent inoubliables.

De kers op de taart
Couleur  -  13 minutes

Un jeune prince souffre d’embonpoint. Ses médecins n’y peuvent rien. Sauf un étrange docteur aux airs désinvoltes qui lui conseille d’aller puiser tous les jours à la source des singes. Mais cette source se trouve à mille lieues du palais et le prince doit s’y rendre à pieds, faute de quoi son effet magique disparaît. Le prince, d’abord en trainant les pieds, puis de plus en plus vite, car aussi de plus en plus svelte, accomplit l’effort nécessaire et recouvre la santé et la bonne humeur. Mais si le succès de la source magique est entier, c’est parce que le docteur s’est permis d’en conseiller l’usage à une autre personne du palais… Serait-ce la cerise sur le gâteau ?

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...