10. OBTENU MINFIN ATTESTION FISCAL - ACHEVE

I'm not your negro aka Remember this house
Couleur  -  60 minutes

Dans “Je ne suis pas votre nègre”, Raoul Peck reconstitue le livre que l’écrivain nord-américain James Baldwin n’a jamais achevé : un récit radical sur la question raciale aux Etats-Unis, en utilisant exclusivement les mots de l’auteur, à partir du récit des vies et des assassinats de Martin Luther King Jr., Medgar Evers (membre de la NAACP) et Malcolm X.

Chez Nous
Couleur  -  100 minutes

Ça se passe ici, en France, chez nous. Dans le bassin minier, entre Lens et Lille.
Mais est-ce vraiment chez nous, cette trame discontinue, trouée de champs, de prés, de zones commerciales ? Corons ici, pavillons, ailleurs. Tissu déjà urbain, où il est impossible de savoir si la ville finit, si elle commence ?
C'est l'histoire de Pauline, infirmière libérale, dévouée, sympathique, qui passe ses journées entre sa voiture et ses patients, qui les aiment. Et qui le lui rendent bien.
C'est l'histoire de Pauline qui élève seule ses deux enfants et s'occupe de son père comme si c'en était un troisième, parce qu'après trente ans d'usine et de luttes sociales, ses forces l'ont abandonné.

Je suis resté dans les bois
Couleur  -  100 minutes

Le film raconte l’histoire d’un artiste plasticien, Vincent Solheid, qui dans le cadre de la création de sa nouvelle expo vidéo va reconstituer des moments de sa vie. Il est entouré d’une petite équipe dont Erika, sa compagne, et Michaël, un ami réalisateur, aidés par des amis, des connaissances ou de parfaits inconnus qui endosseront les rôles de ses parents, son premier amour, le curé de sa paroisse, etc... Il se confronte à des situations vécues dans son passé, tantôt honteuses, tantôt cocasses et les réincarne avec une totale sincérité.

Si celles-ci apparaissent souvent anodines prises individuellement, elles ont en commun de lui avoir fait mal, à lui ou à ses proches.

Le Grand Méchant Renard
Couleur  -  100 minutes

Le grand Méchant Renard : un jeune renard maladroit et chétif se prend souvent une rouste de la part de sa proie, une petite poule rousse qu’il essaye de dévorer quotidiennement. Il décide un jour de voler ses oeufs et d’en élever les poussins pour les dévorer une fois assez gros. Il va cependant découvrir que ce n’est pas si facile d’être à la fois un ogre et une maman ...

Il Faut Sauver Noël : le Canard et le Lapin de la ferme ont fait une très grosse bêtise ... Résultat des courses : ils vont devoir assurer la tournée de cadeaux du Père Noël. Et vite ! Cochon voudrait tant les convaincre de ne pas faire d’âneries ...

May Day aka L'enchère
Couleur  -  100 minutes

Bruxelles. Au cœur de l’après-midi, dans un petit salon, des chaises et des fauteuils se remplissent d’hommes et de femmes qui ne se connaissent pas.

Tous chérissent le même rêve que Xavier, l’homme qui les accueille: avoir une vie meilleure, et vite.

Mais comme au Plat Pays rien ne se passe comme prévu, les rêves ne sont pas toujours faits pour être réalisés.

Le Pavillon des 12
Couleur  -  100 minutes

Davantage qu'une histoire de l'art en Belgique, ce film de 50’ environ est un florilège très personnel qui rassemble sous un même toit, Le Pavillon des Douze, 12 œuvres picturales de toutes les époques et de tous les styles, provenant de collections privées et de musées de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec des commentaires écrits par 12 poètes belges francophones.

Jeunes Solistes, Grands Destins
Couleur  -  100 minutes

Plus qu’un simple portrait de musiciens de haut niveau qui recueillent déjà, par l’excellence de leur art, l’adhésion du public, cette série documentaire va dévoiler l’homme, la femme et l’être humain derrière le musicien d’exception.

Nous voulons, en toute confiance, approcher de près l’âme, la sensibilité et la personnalité intime de ces jeunes musiciens.
Chaque épisode dresse le portrait d’un de ces artistes, dans un savant mélange d’images de répétitions, de concerts, d’interviews et d’archives.

Lettre à Théo
Couleur  -  100 minutes

Lettre à Théo est un film dans lequel je m’adresse à mon ami, le cinéaste Théo Angelopoulos.

Après l’accident qui l’emporta, je retourne en Grèce et je lui parle de son pays qu’il m’avait fait découvrir. À chaque coin de rue, des souvenirs accrochés aux fenêtres. Sur chaque façade, le rappel de ses engagements, toujours d’actualité́. Derrière chaque silhouette, la présence évanescente des personnages de ses films auxquels il ressemblait tant.

Back to Utopia
Couleur  -  100 minutes

Louvain, 1516.

La presse de l'imprimerie s'arrête. Alors que l'encre sèche lentement, on imagine que ce livre non relié révélera un monde complètement nouveau. Une « Terra Incognita » du modèle social, une « Terre-Neuve » pour les sociétés. Un monde insoupçonné appelé UTOPIA.

The Open
Couleur  -  103 minutes

Les bombes sont tombées, Paris est rasée de la carte, la guerre est totale. Stéphanie –numéro 4 WTA– et André –son coach mutique– n’en démordent pourtant pas : Roland Garros, c’est leur vie ; leur raison de vivre, leur histoire.

Championne et coach fuient donc et se cachent, loin du monde, au cœur de la montagne. Où ils recréent puis installent leur propre terrain, court de tennis absurde, rectangle de terre plat aux proportions millimétrées, aux lignes blanches et droites, au filet majestueux quoique rapiécé...

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...