10. OBTENU MINFIN ATTESTION FISCAL - ACHEVE

Sensations
Couleur  -  52 minutes

« Sensations » est un « road movie » sur le chemin des notes, des mélodies, et des émotions
. Patrick Leterme, notre guide tout au long du chemin, par sa voix, par l’image, près de l’orchestre, se balade dans les partitions, dans un décor d’intérieur, derrière son piano…
Cette série de documentaire est une approche originale, proche des gens, humaine, une immersion totale pour toucher les différentes facettes de la musique, une découverte grâce aux femmes et aux hommes qui en sont passionnés, le spectateur au centre de la musique et de l’orchestre pour découvrir ce qu’il peut voir, ressentir, vivre, ... la Musique !

La vie est là aka Un Souffle d'Art
Couleur  -  52 minutes

L’artiste en hôpital apporte un souffle d’air qui aide les uns à guérir, les autres à travailler. À l’hôpital, comme partout ailleurs, l’art humanise. Mais à l’hôpital, comme partout ailleurs, sa survie est menacée. Dans un monde où tout est calculé, monnayé, pesé, comment justifier son utilité? Dans ces conditions difficiles, qu’est ce qui fait qu’un artiste continue de s’investir dans ce partage au lieu de se replier sur lui-même et sa création ?

Date de diffusion: "Fenêtre sur doc" le jeudi 3 août 2017 à 21h sur La Trois (RTBF).

Gutland
Couleur  -  90 minutes

Un beau matin d’été, un jeune homme, Jens, émerge d’une forêt en portant un précieux sac. Il arrive au charmant village de Schandelsmillen, demande du travail aux champs, mais l'accueil que lui réservent des fermiers est plutôt froid, d’autant que la saison des récoltes a commencé. Mais après avoir rencontré la fille du maire, Lucy, et passé une nuit avec elle, l’attitude des villageois change. On lui trouve une place de saisonnier et une caravane où loger. Lorsque deux policiers viennent au village à la recherche d'un homme impliqué dans le braquage d’un casino aux alentours et qu'ils ne le reconnaissent pas, Jens croit avoir trouvé la planque parfaite. S'il n’était cette inquiétante sensation que quelque chose cloche.

Nouvelle-Orléans, Laboratoire de l'Amérique aka Terre de Promesses
Couleur  -  60 minutes

Le 29 août 2005, Katrina, l'ouragan le plus meurtrier de l'histoire des Etats-Unis ravage la Nouvelle-Orléans. La ville est réduite à néant et vidée de l’intégralité de ses habitants. C’était il y a 10 ans.
Peu après, On pourra entendre dans la bouche des entrepreneurs ou de certains politiques des mots comme :

"I think we have a clean sheet to start again",
"and with that clean sheet we have some very big opportunities ."

Dans un pays comme les Etats-Unis, « land of opportunity », lorsqu’une tragédie devient l'occasion d'une nouvelle donne, d’un nouveau départ, alors chacun, entrepreneurs, migrants, politiques, habitants, chacun a sa carte à jouer.

L'occasion de se réinventer ? Oui mais pour qui au juste ?

From the Snow Covered Hill
Couleur  -  12 minutes

Un garçon et une alouette sont allongés dans la neige.

Alors que Will Hill (12 ans) entre dans un nouveau pensionnat isolé, il est victime d'intimidations de la part de ses camarades et de son professeur. La seule amitié qu'il est capable de créer, c'est avec Darwin, un oiseau.

Alors que le harcèlement s'intensifie et devient physique, Will prend la décision fatidique de fuir.

Dans ta Chute
Couleur  -  15 minutes

Aline, 16 ans, doit faire face à une soudaine absence : son père est incarcéré depuis peu, et refuse de la voir. Elle tente malgré tout de l’atteindre, mais se heurte à sa mère et aux règles pénitentiaires. Pour finalement heurter -au sens propre- un garçon de son âge, en qui elle voit un ultime moyen de se rapprocher de son père.

Mon Ket aka Dany
Couleur  -  90 minutes

Dany, le roi du fourgon postal, n’a pas attendu la fin de sa peine pour retrouver Sullivan, son fils de 12 ans. Maintenant, il lui faut juste un contrat d’emploi et un appartement deux chambres pour ne pas perdre la garde du gamin… Dany, on l’aime d’emblée. Pas parce qu’il nous ressemble, mais parce qu’on aurait, sans se l’avouer, désiré lui ressembler. Car, chez lui, pas de limites sauf celles qui se donne. A son sujet, on ne parle même plus de culot, mais plutôt d’inconscience. Il ose tout, il est sans réflexion et sans psychologie, il n’a peur de rien ni de personne. Il magouille comme il respire et entre ce qu’il pense et ce qu’il dit, pas de filtre. Autrement dit, dans son rapport au monde et aux autres, inévitablement ça frotte… Pour notre plus grand plaisir…

Léopold, Roi des Belges
Couleur  -  30 minutes

1830. Un prince allemand, dévoré par une tristesse inconsolable, est choisi pour monter sur le trône d’une Belgique venant tout juste de naître. Ses qualités humaines sauveront le pays, mais son chagrin le détourne de son fils, héritier du trône. Profondément blessé, celui-ci devient peu à peu taciturne, puis un être égocentrique détesté de tous. Sera-t-il capable de remplacer son père à la tête d’une nation ? Cette histoire nous parle du manque d’amour, et des dégâts irréparables qu’il engendre.

Rodin
Couleur  -  100 minutes

Auguste Rodin (1840 – 1917), homme du peuple, autodidacte et sculpteur révolutionnaire – le plus brillant de son époque.

A 42 ans, Rodin rencontre Camille Claudel, une jeune femme prête à tout pour devenir son assistante. Il réalise rapidement son talent et comment elle se démarque parmi ses élèves, au point d’en faire sa praticienne la plus importante et de la traiter d’égal à égal sur le plan de la création.
Plus d’une décennie de travail et de passion commune s’ensuit. Ruptures succèdent à réconciliations jusqu’à ce que Camille décide de la séparation finale et définitive, de laquelle elle ne se remettra jamais, et qui laissera Rodin profondément blessé lui-même.

La Bouse
Couleur  -  260 minutes

La Bouse, c'est tout simplement la première dramédie sur le monde agricole jamais écrite.
Dans un humour proche de Father Ted, Big Bang Theory ou H, La Bouse propose d'explorer le monde fabuleux des paysans.
Finis les lofts parisiens, les bistrots bobos, les bars branchés et autres décors urbains, place aux fermes, aux villages dépeuplés, aux poulaillers, aux champs de betteraves et aux départementales.
Terminés les rôles de journaleux névrosés, de kaïras de cité, de nerds boutonneux, d'homos trop sympas et d'attachées de presse hystériques, place aux agriculteurs grincheux, aux fermière girondes, aux gendarmes alcoolos, aux beaufs racistes et aux poules pondeuses.

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...