Belgique

LES HUITRES
Couleur  -  25 minutes

A l’occasion d’un enterrement de vie de jeune fille, Charlotte, 30 ans, retrouve des amies de longue date qu’elle n’a pas revues depuis longtemps. A l’euphorie des retrouvailles se mêlent appréhensions et non-dits. Charlotte a un secret qu’elle garde douloureusement pour elle. Tout comme les huitres que ces femmes sont occupées à ouvrir, les langues résistent. Mais alors que les coquilles se brisent et que les mains s’écorchent, la vérité remonte à la surface.

DANS LA NUIT
100 minutes

Le souvenir est un bâtisseur d’éternel, la jeunesse une déflagration, une résistance verticale à la poussière. Ces deux mouvements, a priori antagonistes, que sont le souvenir et la jeunesse sont absolument constitutifs à l’élaboration de ce spectacle, au rêve qu’il suscite chez moi. Je veux adapter Tambours dans la nuit pour interroger notre vulnérabilité. Démontrer pourquoi ce concept aujourd’hui est en passe de devenir synonyme de force et d’ardeur. Tambours dans la nuit, deviendra Dans la nuit, une métamorphose esthétique, graphique et corporelle où l’obscurité deviendra un révélateur de nos capacités de défenses.

NORMAN, C'EST COMME NORMAL, A UNE LETTRE PRÈS
40 minutes

Norman (qui n’est pas normand) est un petit garçon assez banal, mais Norman aime porter des robes. Sur le chemin scolaire, il tournicote, plus ça vole, plus c’est chouette, plus c’est aérien, plus c’est gai, tout le monde vous le dira, ça donne le sentiment de s’envoler. Aujourd’hui, le père de Norman a décidé d’accompagner son fils en robe aussi. Il ne supporte plus les regards lancés comme des lames sur son fils...

NORMAN, C'EST COMME NORMAL, À UNE LETTRE PRÈS est une courte histoire tirée d’un fait divers réel : un jour un père a décidé d’accompagner son fils en robe à l’école, en solidarité avec lui. A travers l’anecdote du vêtement, NORMAN questionne le rapport à la norme, l’acceptation de la différence, et les codes culturels d’appartenance aux genres.

INTERIEUR
75 minutes

Un vieillard et un étranger sont arrêtés au bord d'un jardin d'où ils voient, à travers les fenêtres de la maison, un père, une mère, deux filles et un enfant endormi. Le vieillard et l'étranger sont dépositaires d'une tragique nouvelle : le corps de l’une des filles de cette famille a été découvert dans le fleuve. Comment l’annoncer ? Comment faire entrer la mort dans la vie paisible de cette famille ? Alors que la foule approche avec le corps, le vieillard se résout à frapper à la porte de la maison pour informer les membres de la famille de la mort de l'une des leurs.

MADEMOISELLE AGNES
90 minutes

"J'en ai marre de ces artistes. Ces parasites qui enchaînent les bourses, qui élèvent les petites aventures fades qu'ils ont entre eux au statut de drame intime et engagé. »
Agnès ne mâche pas ses mots. Elle n’a ni sa langue, ni sa plume en poche. Tenant un blog culturel influent, elle n'hésite pas à « dire la vérité » et dézingue ses semblables, son fils musicien compris.
Personne ne sort épargné de ses emportements, pas même les rares amis qui lui restent, et dont elle prend plaisir à exhiber mensonges et contradictions.
Mais Agnès a une faiblesse : l'amour. Celui qu’elle porte à un artiste plus jeune qu'elle, qui vit à son crochet en bavassant sur l'art conceptuel, et à qui elle pardonne trop, aveuglée par son désir.

PARTIE DE CAMPAGNE
60 minutes

Gargamelle et Grandgousier sont des géants, elle est reine, il est roi. Par une belle journée ensoleillée, ils s’en vont faire un tour du propriétaire, reçoivent un invité de marque, pique-niquent et digèrent à l’ombre avant d’aller assister à la procession du carnaval. Ils sont démesurément gourmands, ont un poil -parfois mauvais- dans la main, et une bien frêle couronne sur la tête. Leurs sujets sont si petits qu’on ne les voit guère et pourtant ils sont là, partout ils grouillent, transpirent et ont bien à se plaindre de leurs souverains. La grogne monte, le carnaval draine colère et revendicati ons.

LE PARADOXE DE BILLY
90 minutes

Le paradoxe de Billy est un thriller théâtral, à l'atmosphère énigmatique, où l'on suit un inspecteur qui enquête sur la mort étrange d'un couple d'amoureux.

PETITES
Couleur  -  70 minutes

« Petites » est le récit libre de l’Affaire Dutroux, raconté par cette génération d’enfants, aujourd’hui adultes, exposée bien trop tôt au sordide dans l’intimité de leurs foyers. Leurs souvenirs sont altérés par le temps, déformés par le prisme médiatique et leur regard d’enfant. Bout à bout, leurs témoignages racontent une version intime de l'histoire. Un morceau de mémoire collective.

UN DIVAN SUR LA COLLINE
Couleur  -  75 minutes

Battir veut offrir un avenir à sa jeunesse grâce au tourisme. Ala’ et Ibrahem rêvent d’étudier à l’étranger et Bara’a envisage un master en Allemagne. Entre solidarité et ambitions personnelles, ils représenteront ce conflit pour révéler les contraintes d’une vie sous occupation et la beauté des luttes incertaines

MOHAXIME
1 minutes

« D’un côté de notre histoire, Mohamed est un jeune bruxellois qui vit mal le fait d’être d’origine maghrébine. En plus d’être obligé d’être irréprochable, « plus blanc que blanc » comme dit son père, Mohamed ne cesse de subir les injustices que lui font endurer son faciès, qui est pourtant la seule chose qui le différencie des autres jeunes.

De l’autre côté, Maxime, est un jeune belge de souche, à qui l’on donne « le bon dieu sans
confession » sur simple présentation de son sourire. Mais à l’intérieur, Maxime est loin d’être aussi beau. Rongé par la perte injuste de sa mère, il déteste tout le monde et a entrepris de profiter de son apparence pour se venger. Pour cela il est prêt à tout. Même à briser le cœur de la fille qui lui plaît.

Les oeuvres que nous soutenons

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
logo_inverse

Chargement...