Belgique

LE PONT DES FIEVREUX
Couleur  -  120 minutes

Sur le point de devenir père, Scola espérait se faire sa place au soleil avec son dernier coup. Mais trahi par ses complices, il n’est pas en mesure de rembourser ses dettes à la mafia locale. Aveuglé par l’obsession de retrouver son magot, il s’enfonce inconsciemment dans un monde surnaturel où il rencontre Petite Pomme qui tente de lui ouvrir les yeux. Perdu dans un roadtrip aux allures de purgatoire, il devra choisir entre affronter sa vérité ou sombrer entièrement dans la folie.

LES MURMURES DE L'OMBRE
120 minutes

« Ce n’est pas par la tête que les civilisations pourrissent. C’est d’abord par le cœur. » Aimé Césaire.

THE MANX CAT PROJECT
225 minutes

La pièce est une entité unique découpée en 5 volets.

5 metteuses en scène et 3 autrices ont été sélectionnées pour ce travail et travaillent sous l'égide d'un comité d’accompagnement constitué d’expertes dans les problématiques liées à l’histoire, la décolonisation et l’antisexisme.

Ce spectacle a vocation à être joué en 5 tableaux ou "formes" liées ensemble par un fil conducteur qui émerge sur scène au fur et à mesure, soutenu notamment par une construction scénographique additive.

TERVUREN
75 minutes

"Tervuren" pose la question de la décolonisation des musées ethnographiques et de la restitution du patrimoine-matrimoine africain. Avec ce spectacle, Céline Beigbeder questionne la pensée coloniale dont le musée est encore si emprunt. Elle souhaite également donner un aperçu de la polémique actuelle autour de la restitution des objets cultuels - et restes humains - volés ou acquis lors de transactions léonines pendant la période coloniale. Tervuren est une création. En termes de narration, le spectacle s’articule autour d’une prise de parole, adresse directe au public, qui en constitue le fil rouge, la colonne vertébrale.

MERVEILLE
90 minutes

Merveille retracera les derniers moments d’une femme qui fuit l’enfer d’un foyer où règnent les violences conjugales, au péril de sa vie et de celle de son enfant. Un thriller poétique et chorégraphique à peu près sans parole mettra en scène une actrice-danseuse, un chanteur-acteur et un enfant. Il prendra corps au sein d’une scénographie à la fois réaliste et surprenante. Son étrangeté onirique n’en épargnera pas les questionnements légitimes. Ne pas exprimer par la parole ce qui trop souvent est tu, ce qui est au-delà des mots, ce qui porte atteinte à l'intégrité physique et psychologique s'est très vite imposé aux prémices de l'écriture de cette pièce. C'est de cela aussi que tente de témoigner, donner à ressentir "Merveille", par son absence de mots.

OUTRAGE POUR BONNE FORTUNE
90 minutes

OUTRAGE POUR BONNE FORTUNE se propose comme une mystique moderne, en dehors du dogme, à l'envers de la règle, par la couture des corps et le grotesque de

LA REVUE 2022
120 minutes

« La Revue » est un spectacle théâtral belge de création uniquement. Cette création implique l’engagement de professionnels du spectacle tels que un metteur en scène, un chorégraphe, sept comédiens, quatre danseurs, deux créateurs de costumes, un scénographe, un créateur lumière…..Les répétitions dureront 1 mois et demi et le spectacle sera joué ensuite pour +/- 50 représentations entre 07 décembre 2022 et 22 janvier 2022 au Théâtre Royal des Galeries.

BAAL
120 minutes

Baal, c’est une histoire hors norme d’une jeunesse sauvage qui se heurte aux codes de son époque.
Baal, c’est un jeune homme qui franchit les limites de l’acceptable jusqu’à un point de non-retour.
Le texte Baal pose des questions de société. Sur l’amour, le désir, le genre, la sexualité, la cruauté, le vivre ensemble.
Baal baise, Baal bouffe, Baal se transfigure.
Baal est un porc. Baal est un poète.
Baal est un révélateur de lâcheté et d’hypocrisie. Baal fait tomber les masques.
Baal, c’est l’anarchie, la liberté dangereuse et l’immoralité. Baal, c’est un miroir qui reflète la noirceur de l’âme humaine.
Baal, c’est aussi drôle et tragique, violent et troublant.

ALMA
90 minutes

ALMA n’est pas une adaptation de Faust comme il y en a déjà eu de nombreuses. Pour cette création originale, l’œuvre goethéenne représente une source d’inspiration de départ pour l'auteur mais il s’en détache très vite pour suivre sa propre voie.

Les oeuvres que nous soutenons

exen1.jpg

EXEN

de Tim Mielants
les_miennes_2.jpg

LES MIENNES

de Samira El Mouzghibati
ici_je_legue.jpg

ICI JE LÈGUE CE QUI NE M'APPARTIENT PAS

de Habib Ben Tanfous
logo_inverse

Chargement...