Français

LE FLEAU
Couleur  -  45 minutes

Éléonore roule vers l’ouest pour fuir sa vie de citadine névrosée. Elle tombe en panne au milieu de Kreizh Breizh, dans un patelin qui porte son nom de famille. Elle se dit que c’est un signe. Elle y loue un bungalow, dans un terrain de camping avec vue sur le lac.
Les lieux font ressurgir des souvenirs de son enfance. Petite, elle passait ses vacances dans un endroit similaire. À travers une déambulation dans ces lieux isolés et à la rencontre de ses habitants, de mobil-home en mobil-home, elle observe le présent, convoque le passé et se laisse envahir par la fiction.

OPHELIA-S
60 minutes

Quatre femmes enquêtent sur la mort d’Ophélie. A-t-elle glissé en ramassant des joncs sur la berge ou s’est-elle volontairement noyée, dans l’aveuglement de son chagrin ? A-t-elle voulu rejoindre l’autre rive où tout semble plus souriant ? L’y a-t-on poussée ? A-t-elle été emportée par un raz-de-marée, victime de l’inexorable montée des eaux ?

Les protagonistes reconstituent les conditions de la noyade, relèvent les empreintes, testent les positions du corps, le poids de la tête, s’identifiant de plus en plus à la belle naufragée.

J'VOUDRAIS PAS RATER LA FIN DU MONDE
90 minutes

J'voudrais pas rater la fin du monde est une création originale du collectif Le Groupe Sanguin. "Au début il y a l’inquiétude d’un monde qui sature, l’angoisse des effondrements à venir, le refus de se croire inapte aux changements et le manque d’air. Mais il y a aussi l’excitation : si le monde que nous connaissons est en train de finir, qu’est-ce qui survivra ? Qu’est-ce qui sera remplacé ? Et par quoi ?" Depuis le début de son existence le collectif Le Groupe Sanguin tend à ouvrir son imaginaire pour embarquer le spectateur dans des endroits insolites. Nous l’embarquerons ici dans des visions du futur différentes de ce que la peur nous en a donné comme image.

ANGLES MORTS
60 minutes

Sur scène, trois femmes, chacune à leur façon par le slam, le krump et la musique live, portent avec puissance une parole longtemps invisibilisée sur la difficulté́ de la marge, de l’identité́ des minorités sexuelles, de genres et de cultures. Au départ du recueil de textes de poésie « Caillasses » écrit par Joelle Sambi et récompensé́ en 2021 par le prix SCAM, l’artiste bruxelloise décide de porter ces textes à la scène en proposant une plongée festive et intime sur les angles morts. Les angles-morts, comme métaphores de ces parcours qui ne se trouvent représenté́ ni par un lieu unique, ni par une histoire unique, ni par un discours unique mais bien par la multiplicité́ des récits, des luttes, des espoirs, des colères et des joies.

ANIMAL FARM
120 minutes

Il s'agit d'une adaptation musicale de l'autre célèbre roman de Georges Orwell. Une dizaine d'actrices, d'acteurs, de chanteuses et de chanteurs vous entraïneront dans cette ferme où les animaux ont chassé les hommes pour finalement reconstituer une société encore pire. L'oeuvre n'a pas pris une ride et résonne particulièrement aujourd'hui.

EUROPE CONNECTION
90 minutes

Dans Europe Connection, Alexandra Badea dépeint le quotidien d’un lobbyiste qui met tout en œuvre pour modifier les textes de lois votés à la Commission Européenne afin de servir les intérêts de l’agro-business. Derrière chacun de ses succès, réside un désastre pour l’humanité.
Le G.I.E.C crie. Le monde est sourd. Notre système économique engloutit le vivant dans une boulimie démesurée. Nous sommes devenus nos propres prédateurs. Les monstres mythologiques étaient censés inspirer au public terreur et pitié, mais nos monstres modernes ont compris qu'il faut donner des gages, du moins en apparence ; devenus prescripteurs des normes et règles de nos vies, ils remplacent terreur et pitié, par fiabilité et admiration, aidés du pouvoir de la rhétorique qui transfigure le réel.

VIOLENCE AND SON
90 minutes

Liam a 17 ans. Il est fan absolu de Doctor Who, cette série de science-fiction mythique et désuète diffusée par la BBC depuis 1966. Liam vient de perdre sa mère. Il a dû quitter sa maison et déménager dans les Valleys, ancien bassin minier du pays de Galles, ravagé par le chômage (l’un des taux les plus élevés du Royaume-Uni), au milieu de nulle part, pour vivre avec un père qu'il ne connaît pas. Un père violent, buveur et affublé de sa maîtresse.
Le fragile équilibre de cette famille bancale va être perturbé par l’arrivée de Jen, que Liam aimerait bien pécho. Mais Liam ne sait pas s’y prendre avec les filles… Et les conseils machistes et grossiers du père ne vont pas l’aider.

CE QU'IL RESTE D'HIER
90 minutes

Si l’enfance est une notion géographique, ne pouvions-nous pas imaginer qu’en fonction de notre environnement, de notre province, de notre sol, du paysage que nous avons toujours eu sous les yeux... nous nous ferions d’un bois singulier ? Que dès lors les arbres du Hainaut ne seraient pas de la même écorce que ceux du Luxembourg ? Doit-on notre imaginaire au folklore de notre région ? A la région elle-même ? A ses chants, ses méandres, ses vallées, ses usines ? Ses rues, ses boulevards, ses campagnes ? Le projet de création s’appuie sur des interviews dans les différentes provinces francophones de Belgique afin de questionner des hommes et femmes sur le lien qui existe à leurs yeux entre leur enfance et le territoire sur lequel iels ont grandi.

PEER GYNT
90 minutes

Un voyou, menteur, alcoolique et séducteur patenté est banni de chez lui. Il part alors défier le vaste monde et rate tout ce qu'il entreprend avant de découvrir, seulement à la fin, la vérité de la solitude de son unique individu. ​

PEER GYNT est indéniablement une pièce dont le motif apparent est celui du mensonge et de la vérité, mais c’est aussi une pièce qui se méfie de toutes postures manichéennes. Ce que veut avant tout Ibsen, c’est interroger le pouvoir de la fiction et sa compatibilité (ou son incompatibilité) avec la vie. Autrement dit : quel part de rêve, l’utopie ou l’idéal doivent-ils occuper dans notre acception du réel ?

ISABELLE STENGERS: FABRIQUER L’ESPOIR AU BORD DU GOUFFRE
Couleur  -  90 minutes

Dans un décor joyeux et foisonnant, la turbulente philosophe belge Isabelle Stengers déploiera le fil de sa pensée, aujourd’hui mondialement reconnue. Une pensée emplie de résistances à l’ordre établi, d’entêtements farouches à rendre sa vigueur à la démocratie, et de récits qui recomposent obstinément un monde commun. Une pensée dont le but est de produire des savoirs qui n’excluent personne. Le film prendra, dès lors, la forme d’un petit manuel de désenvoûtement, accessible à tous, afin de fabriquer de l’espoir au bord du gouffre !

Les oeuvres que nous soutenons

mush2_keyart_jump_sent.jpg

MUSH-MUSH & THE MUSHABLES SAISON 2

de Joeri Christiaen
exen1.jpg

EXEN

de Tim Mielants
logo_inverse

Chargement...