Français

LES FANTÔMES DES PROFONDEURS
Couleur  -  90 minutes

En Martinique, au fil de quatre siècles d’une créolisation qui aura entremêlé toutes les cultures du monde, s’est façonnée une identité tout à fait inédite, faite d’appartenances multiples et créée dans l’addition des diversités assumées : l’identité-rhizome.
Leçon d’humanité, ce grand métissage contemporain est pourtant né de la barbarie de l’esclavage qui a précipité dans les abysses de l’Atlantique plus de deux millions d’esclaves embarqués vers les plantations. Cette macabre vision renvoie inévitablement aux près de quarante mille migrants engloutis aujourd’hui dans les eaux de la Méditerranée et qui symbolisent à eux seuls toute la violence des politiques européennes crispées sur une conception de l’identité étriquée et meurtrière.

L'AFFAIRE OUTREAU
Couleur  -  52 minutes

Par son retentissement, sa durée, les institutions mises en causes, les vies qu'elle a brisées… Et parce qu'en son centre, il y a la question de la parole des enfants et de la pédophilie, cette affaire constitue un moment important de notre histoire contemporaine dont la portée, le sens, comme tous les grands évènements historiques, s'enrichit sans cesse du regard rétrospectif qu'on veut bien y porter. 20 ans après, cette série documentaire entreprend d’en refaire le récit en donnant la parole à ses principaux protagonistes.

LE SYNDROME DES AMOURS PASSEES
Couleur  -  90 minutes

Rémi et Sandra n’arrivent pas à avoir d’enfant car ils sont atteints du «Syndrome Des Amours Passées».

Pour guérir il n’y a qu’une seule solution : il faut recoucher une fois avec tout(es) leurs ex.

LE MONDE DE DEHORS
60 minutes

Dans un univers postapocalyptique, un père prive son fils de tout contact avec le monde extérieur pour le protéger. Confiné dans un abri, le fils se crée un univers qui lui est propre mais un désir de liberté grandit en lui. Le père décide alors de ramener dans l’abri une jeune fille du monde de dehors. Les trois personnages tentent de cohabiter malgré l’enfermement et leurs désirs incompatibles.

UN GRAND MUR AKA PELERINAGE
Couleur  -  45 minutes

Marco, un quarantenaire exaspéré, a proposé à son frère cadet Bruno de faire un voyage vers le village natal de leur père défunt. Pour « retrouver leur racines ». D’abord réticent, Bruno finit par accepter mais il a une idée derrière la tête : signer avec son frère l’acte de vente d’un terrain dont ils ont hérité. Marco ne trouvera pas le ressourcement recherché. Et Bruno ne trouvera pas l'argent espéré. Mais au bout d’un périple turbulent et burlesque, les deux frères finiront par se rapprocher malgré tout.

MATER
Couleur  -  20 minutes

Mathilde revient dans le village qui l’ a vue grandir. Après 3 ans d’ absence, elle retrouve sa mère.

LE CHOIX
Couleur  -  15 minutes

Depuis 6 mois, Julie, 12 ans, se fait harceler à l’école. Maintenant que les violences deviennent physiques, elle est au bout du rouleau.

Quel sera son choix pour mettre fin à cet enfer ? Commettre l’irréparable ou tout dévoiler ?

DEMAIN, SI TOUT VA BIEN AKA GIO
Couleur  -  81 minutes

« La vie de Nino n’a été qu’une série de déconvenues qui, peu à peu, ont émoussé son moral, sa santé mais surtout, la relation avec Cindy, sa fille.
Alors, quand il l’appelle pour lui annoncer qu’il va se faire transplanter un cœur, elle hésite : ils ne se sont plus revus depuis huit ans.
Elle n’appartient plus à son monde. Mais peut-elle le laisser aller seul vers ce qui pourrait bien être un ultime voyage ?

J'AIME BEAUCOUP ICI
60 minutes

Avec une curiosité pour les détails, Isabelle Jonniaux explore nos espaces urbains et laisse dériver son regard, ses pensées. Tags, poubelles, enseignes, rencontres : autant d’éléments qu’elle tisse en récits scéniques où s’entremêlent mots, sons, images, comme autant de miroirs de nos utopies et de nos fractures contemporaines.
J’AIME BEAUCOUP ICI est une performance scénique qui s’envisage in situ, dans une écriture de proximité et dans une relation intime avec l’environnement et la géographie du lieu d’accueil. Elle est alimentée par différentes écritures visuelles et textuelles : carnets de bords, récits, photos, montages vidéos...

LE JOUR DU DECONFINEMENT
Couleur  -  15 minutes

C’est le jour du déconfinement. À Soignies, les résidents de la maison de retraite vivent leur première sortie depuis 15 mois. Un bus à impériale rouge les embarque pour un voyage singulier : un tour de leur propre ville pendant une heure. Comme un voyage dans le temps.

Les oeuvres que nous soutenons

mush2_keyart_jump_sent.jpg

MUSH-MUSH & THE MUSHABLES SAISON 2

de Joeri Christiaen
exen1.jpg

EXEN

de Tim Mielants
logo_inverse

Chargement...