Le Raoul Collectif s’inscrit dans un interminable, inépuisable cheminement et chaque spectacle est comme l’arrêt sur image d’un imaginaire fécond, d’une lutte insatiable au service d’une sensibilité artistique et politique commune. Le temps est pour lui un allié, incompressible et intimement lié au voyage. La lenteur est une revendication, l’utopie, le sceau de ses armoiries.
Voici dix ans que Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot sont compagnons de route, frères d’armes de théâtre et de musique. Après Le Signal du promeneur (2012), Rumeur et petits jours (2015), le troisième opus se dessine au loin. C’est peut-être à une cérémonie que nous sommes invités. Une cérémonie qui cherche ses règles et ses formes, qui hésite sur ses costumes et son protocole. On y devine l’histoire fantasmée d’un groupe en quête d’absolu, trimbalant ses idéaux, ses rêves et ses instruments de musique.
On ne sera pas surpris qu’au cœur de ce nouveau spectacle, pointe la figure de Don Quichotte. La quête inexorable de sens donnera tout le relief à cette nouvelle production. Patience donc, nos chevaliers errants sont en chemin.

UNE CEREMONIE

120 minutes
Première le: 
28/04/20
Pays de la première: 
Langue de la représentation: 
Début des répétitions: 
12/19
Fin des répétitions: 
04/20

Partagez ce film

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
the_island.png

THE ISLAND

de Anca Damian
sacrifice1.jpg

LA FILLE DU SACRIFICE

de Réhab Mehal
logo_inverse

Chargement...