Fonte des glaces, acidification des océans, disparition des espèces animales et végétales… Un mot résume à lui seul l’impact de l’homme sur l’écosystème terrestre : anthropocène. L’ère des activités humaines qui, sous le joug du capitalisme, met à sac la richesse de notre planète.

Avec La Bombe humaine, Vincent Hennebicq met le dérèglement climatique au cœur de la réflexion. Il s’en empare avec toute la complexité du sujet, y compris les incohérences. Car pour faire sens, la démarche de création ne devrait-elle pas avancer « proprement » dans ses recherches ? Exit les voyages comme sources d’informations, les commandes sur Amazon ? Pas si simple. Pour relever le défi, Vincent Hennebicq a sensibilisé Eline Schumacher à sa démarche. Et c’est là que le projet a changé d’aiguillage. Un joyeux malentendu s’est immiscé dans la compréhension des intentions, Vincent évoquant la rencontre des Hommes de par le monde, tandis qu’Eline y lisait celle des hommes. Plutôt que d’évincer le quiproquo, il fut intégré au travail. Et le cadre de se préciser, sans s’épargner les contradictions : Vincent et Eline allaient rencontrer scientifiques, anthropologues, psychologues… mais aussi de nombreuses personnes au mode de vie alternatif. Le fruit de ce travail : deux podcasts, clé de voûte du spectacle. Parallèlement à ces données, focus serait donné sur les soubresauts de la vie des deux créateurs, plongeon incongru dans l’intime face à l’humanité qui vacille. Quant au public, serait-il juste de le laisser spectateur d’un tel sujet ? Pas sûr que Vincent et Eline cèdent le pas à une nouvelle incohérence.

LA BOMBE HUMAINE

120 minutes
Première le: 
24/11/20
Pays de la première: 
Langue de la représentation: 
Début des répétitions: 
10/20
Fin des répétitions: 
11/20

Partagez ce film

titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
harvest.png

HARVEST

de Ely Dagher
chasse_a_lhomme_s2.png

CHASSE A L'HOMME S2

de Gregory Goethals
mini_ver.png

MINI-VER

de Ariane Buhbinder
logo_inverse

Chargement...