Le 3 août 2014, Daech envahit l’Irak. En route vers Mossoul, les colonnes de djihadistes passent par le Sinjar qui est alors le fief de la communauté Yazidi. Dès leur arrivée, ils séparent les familles, assassinent les hommes et kidnappent près des milliers de femmes et de fillettes. Systématiquement violées, beaucoup d’entre elles donneront naissance à des enfants qui ont aujourd’hui entre 1 et 5 ans. Malgré la défaite complète de Daech en 2019 et le retour de la paix, environ 3000 de ces femmes otages ne sont toujours pas revenues. Et les enfants nés des viols restent invisibles : considérés comme les « bâtards de Daech », ils ne figurent ni dans les registres d’état civil ni sur les listes des camps de réfugiés. Depuis cinq ans, je les cherche en Irak et en Syrie et j’essaie de comprendre cette invisibilité.

IRAK, LES BEBES DE LA HONTE

Couleur  -  52 minutes
Langue du tournage: 
Début du tournage: 
10/20
Fin du tournage: 
11/20
Durée de tournage: 
20 jours
Copie Zéro: 
06/2021
Lieux de tournage:
 Irak et Kurdistan irakien

Partagez ce film

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
logo_inverse

Chargement...