Vivianne se laisse méchamment aller. Enveloppée, mal fagottée, un chihuahua dans sa poche, la sexagénaire culpabilise toujours pour la mort de sa fille, 20 ans plus tôt. Depuis, elle n'a cessé d'accumuler des animaux en peluche et des objets pour "garder en vie" son enfant défunte. Toute absorbée par cette activité obsessionnelle, elle a délaissé sa maison qui n'est plus qu'un dépotoir, à l'intérieur comme à l'extérieur. Par courrier, la justice de paix lui a d'ailleurs notifié l'ordre de nettoyer sans attendre sa demeure sous peine d'être expulsée et dépossédée de ses biens. Mais Vivianne ignore l'avertissement tout comme elle refuse violemment l'aide offerte par un travailleur social pour la sortir de ses problèmes. Toute dévouée à son sanctuaire du souvenir, elle veut en combler tout l'espace encore libre et surtout le préserver de la ruine qui menace l'édifice. Il est cependant trop tard. La disparition momentanée de son chien va lui faire douloureusement revivre la perte de sa fille 20 ans plus tôt lorsque celle-ci demeura introuvable avant d'être retrouvée noyée. Pour échapper à son désespoir et sa culpabilité, Vivianne ne voit plus qu'une seule issue: mourir. Le matin de l'arrivée de la police avec un conteneur, la vieille dame rend la liberté à son chien avant de s'enfermer au milieu de ses ours en peluche et de mettre le feu à sa maison. Pendant que les flammes et ses peluches l'avalent, la maison s'effondre.

The Hoarder

Couleur  -  20 minutes
Pays de sortie: 
Langue du tournage: 
Copie Zéro: 
04/2017
Lieux de tournage:
 Belgique

Partagez ce film

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...