J’écris À cheval sur le dos des oiseaux, un monologue pour Véronique Dumont qui raconte l’arrivée soudaine d’un nourrisson dans la vie d’une femme dite arriérée.

En arrière-plan de ce texte, je cherche à m’approcher de ce que Peter Handke appelle le malheur indifférent. De Carine Bielen aussi, une femme précarisée reléguée dès l’enfance vers une filière handicapée, on pourrait dire « elle était, elle fut, elle ne fût rien ». Carine Bielen n’est pas quelqu’un qui paraît, c’est quelqu’un qui est. Elle ne pense pas le monde, elle le vit. Elle ne se révolte pas, elle s’excuse. Comme la société lui a appris à le faire.

https://vimeo.com/425817763

A CHEVAL SUR LE DOS DES OISEAUX

90 minutes
Première le: 
20/04/21
Pays de la première: 
Langue de la représentation: 
Début des répétitions: 
09/20
Fin des répétitions: 
03/20

Partagez ce film

Les oeuvres que nous soutenons

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
logo_inverse

Chargement...