En 1984, alors que la Suède durcissait sa règlementation environnementale, le conglomérat minier « Boliden » commença à acheminer ses déchets toxiques par bateau au Chili. Et malgré des affirmations selon lesquelles ces matériaux seraient traités en toute sécurité, 20.000 tonnes de déchets miniers contenant du plomb, de l’arsenic et du mercure furent déversés en toute illégalité à Arica, dans le nord du pays.
En 2006, Lars Edman et William Johansson tournèrent leur premier long-métrage. « Toxic Playground » montrait des enfants glissant sur un gigantesque amoncellement de déchets et moulant des figurines à partir de particules empoisonnées. Les déchets avaient été laissés sans surveillance pendant des années – et lorsque nous avons visité le site pour la deuxième fois avec Rolf Svedberg, l’homme qui a dénoncé « Boliden » - presque 3000 personnes avaient déjà été victimes de cancers, de malformations congénitales ou de troubles neurologiques.
Après avoir vu le film, Lewis Gordon, un avocat américain spécialisé en droit environnemental, s’allia à des collègues suédois et chiliens afin de lancer une poursuite en justice historique contre la firme « Boliden » pour « colonialisme toxique ».

Le film ARICA débute sur une scène montrant Lars et William réussissant à convaincre l’équipe juridique de les laisser suivre le processus de l’intérieur. Et le drame humain qu’ils réussissent à capter forme la colonne vertébrale de ce documentaire.

ARICA

Couleur  -  97 minutes
Sortie le: 
16/11/20
Pays de sortie: 
Langue du tournage: 
Début du tournage: 
12/17
Fin du tournage: 
04/19
Copie Zéro: 
12/2020
Lieux de tournage:
 Chili et Suède

Partagez ce film

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
logo_inverse

Chargement...