Shantala Pepe

OPHELIA-S
60 minutes

Quatre femmes enquêtent sur la mort d’Ophélie. A-t-elle glissé en ramassant des joncs sur la berge ou s’est-elle volontairement noyée, dans l’aveuglement de son chagrin ? A-t-elle voulu rejoindre l’autre rive où tout semble plus souriant ? L’y a-t-on poussée ? A-t-elle été emportée par un raz-de-marée, victime de l’inexorable montée des eaux ?

Les protagonistes reconstituent les conditions de la noyade, relèvent les empreintes, testent les positions du corps, le poids de la tête, s’identifiant de plus en plus à la belle naufragée.

The Great He Goat
70 minutes

Une horde d'hommes et de femmes, tels que Goya les peignit du fond de l'Espagne en guerre, traversent les désastres de l'Histoire affublés de doubles marionnettiques, qui les démultiplient et les transfigurent, ils voient leurs repères s'effriter, leur lien avec le réel prendre des formes saugrenues. Ils psalmodient comme des sourds, entonnent des chants perdus, frappent la terre des rythmiques altières d'anciennes séguidillas. The Great He-Goat, un projet grand plateau (11 interprètes), prend pour inspiration les peintures noires de Goya. Une attention toute particulière sera portée sur le mouvement dansé et le travail du son et de la voix, mais aussi sur les figures, prothèses et excroissances marionnettiques.

Le sourire des égarés
60 minutes

Le sourire des égarés est une pièce chorégraphique pour cinq danseurs sur l'espoir, la capacité de l'humain à dépasser toute entrave. L'instinct de survie donne sa chance à chaque être humain, la résilience toujours regarde du côté des vivants et lui offre de faire de toutes ses failles une force motrice inaltérée et lumineuse.

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...