Sarah Grin

RAGE
120 minutes

Le patron qui t’appelle « ma belle ». L'ami qui a tendance à t'expliquer les choses un peu trop longtemps. Le prof qui plaisante sur la longueur de ta jupe. Le petit copain qui s’énerve un peu trop vite, un peu trop fort. L’épicier qui te complimente parce que tu es très jolie. L’inconnu qui te siffle dans la rue. Confiants, aucun n’imagine, une seule seconde, devoir faire face à une contre-attaque. Mais cela pourrait changer.

CHIEN DE FAIENCE
90 minutes

Un couloir backstage pendant un concert de death metal. Une porte vers les coulisses. Alors qu’Alice, jeune chanteuse énergique, vient de finir sa prestation, son père Anton et sa belle-mère Lisa veulent passer la porte, aller la féliciter. Le seul problème est que Mohammed, de la sécurité, garde cette porte et ne peut pas les laisser passer. Dès lors un jeu de pouvoir et de domination va naître entre les deux hommes, alors qu’Alice tarde étrangement à se présenter, et que Lisa tente de jouer les modérateurs. Mais la cruauté et la violence des rapports dévastateurs seront bientôt mis à nu!

INTERIEUR
75 minutes

Un vieillard et un étranger sont arrêtés au bord d'un jardin d'où ils voient, à travers les fenêtres de la maison, un père, une mère, deux filles et un enfant endormi. Le vieillard et l'étranger sont dépositaires d'une tragique nouvelle : le corps de l’une des filles de cette famille a été découvert dans le fleuve. Comment l’annoncer ? Comment faire entrer la mort dans la vie paisible de cette famille ? Alors que la foule approche avec le corps, le vieillard se résout à frapper à la porte de la maison pour informer les membres de la famille de la mort de l'une des leurs.

Eddy Merckx a marché sur la lune
105 minutes

Eddy Merckx a marché sur la lune, c’est un peu comme une soirée où 10 individus improvisent un film à vue. Un groupe qui est celui des acteurs vont s’emparer des rôles. Ils parlent en leur nom et au nom des personnages. Ils se distribuent les prises de paroles. Ils créent les personnages, les situations, avec flashbacks et chemins de traverse. Et à l’intérieur de ce grand fantasme collectif, ils expriment leurs peurs, leurs craintes, leurs doutes, leurs désirs, leurs pulsions, leurs nostalgies, leurs regrets, leurs humours, leurs énergies, et que cela donne un certain désenchantement du monde mais dans un bordel assez joyeux.

Les oeuvres que nous soutenons

logo_inverse

Chargement...