Sally Matthews

FRANCK, STRAUSS, NOBEN
120 minutes

La Monnaie:

L’ÉTÉ TOUCHANT À SA FIN FRISSONNE EN SILENCE…— « SEPTEMBRE » (R. STRAUSS / H. HESSE)

Pour une année festive digne de ce nom, nous devions vous proposer une nouvelle création ! Le compositeur belge Harold Noben a donc écrit un « concerto pour orchestre » sur mesure pour nos solistes. Notre directeur musical Alain Altinoglu sera au pupitre pour sa création mondiale et, avec Till Eulenspiegels lustige Streiche et les Vier letzte Lieder, montrera que Richard Strauss maîtrisait autant la comédie que la nostalgie.

THE TURN OF THE SCREW
1 minutes

La Monnaie :

Rien n'est ce qu'il paraît à Bly, vieille maison de campagne anglaise. Lorsqu'une nouvelle gouvernante y entre en service, elle craint que les enfants qu'elle a sous sa garde ne soient visités par les fantômes de son prédécesseur et d'un certain Peter Quint. Au fil des jours, les événements deviennent de plus en plus inquiétants et les questions de plus en plus captivantes: quelle horreur s’est produite dans la maison Bly avant son arrivée? À quel point les enfants sur lesquels elle veille sont-ils vraiment innocents? Et ce que vous voyez est-il vraiment la réalité?

DER ROSENKAVALIER
100 minutes

Après des années à travailler en profondeur des opéras italiens – notamment pour la Monnaie avec le doublé récent Cavalleria Rusticana & amp/ Pagliacci - le metteur en scène vénitien Damiano Michieletto s'empare de Richard Strauss. Der Rosenkavalier, sans doute l’opéra le plus populaire du compositeur allemand, raconte l'histoire du baron Ochs auf Lerchenau épris de Sophie von Faninal bien plus jeune que lui. L’engagement de mariage vole en éclats lorsque la jeune noble s’éprend à son tour d’Octavian, jeune "Rosenkavalier". Par sa lecture drôle et poétique de l’oeuvre, Michieletto délaisse une approche traditionnelle façon perruque poudrée pour donner à l’opéra de Strauss une nouvelle impulsion plus onirique et très originale.

VIER LETZTE LIEDER
1 minutes

De Munt:

Pyotr Ilyich Tchaikovsky et Richard Strauss servent de fil conducteur à l’actuelle saison symphonique de la Monnaie. Mais pour l'avant-dernier concert de cette année culturelle et en lien avec la populaire Quatrième symphonie du maître russe et le mélancolique Four Letzte Lieder de Strauss, est offerte au public une nouvelle œuvre de Pascal Dusapin: Waves. Il s’agit, en première pour la Belgique, du tout nouveau concerto pour orgue et orchestre du compositeur. De plus, Dusapin a spécialement composé l'œuvre pour la Monnaie. Après la création mondiale de son opéra Macbeth Underworld en septembre, le public belge à la chance de découvrir une nouvelle facette de l’univers créatif de Dusapin. Servi par la baguette magique du chef d'orchestre Alain Altinoglu

Les oeuvres que nous soutenons

mush2_keyart_jump_sent.jpg

MUSH-MUSH & THE MUSHABLES SAISON 2

de Joeri Christiaen
exen1.jpg

EXEN

de Tim Mielants
logo_inverse

Chargement...