Pierre Verplancken

Ravachol
90 minutes

Je fais chier les cons, c'est d'utilité publique.

Mouvements d'identité
180 minutes

Mouvements d’identité est un ensemble, un agencement de trois parties qui peuvent être indépendanets les unes des autres mais sont aussi conçues pour résonner l’une par rapport à l’autre. Chacune propose un récit de femme (Myriam Saduis, française de père tunisien / Aminata Abdoulaye, nigérienne / Edoxi Gnoula, burkinabée) lié à un ou plusieurs endroits du monde, rendant compte de tensions vécues concrètement, physiquement devrait on dire, entre un pays d’Afrique (Tunisie, Burkina Faso, Niger) et l’Europe (France-Belgique). Chacune de ces trois femmes s’est (dé)battue avec ses origines, sa filiation, pour s’inventer une vie, une voix, un corps. Ce qui les rassemble est un mouvement, une mue non finie, ouverte, toujours perméable au présent.

Last Exit To Brooklyn
180 minutes

Last Exit to Brooklyn est le premier roman de Hubert Selby Jr., paru en 1964 aux États-Unis. Son dernier chapitre, intitulé Coda/Bout du monde, relate la vie, durant les années 50, d’une communauté habitant un même immeuble situé dans le quartier des docks à Brooklyn. La metteuse en scène Isabelle Pousseur en compose une adaptation scénique et nous invite à suivre la vie, durant 24 heures, de cinq couples/familles et de plusieurs groupuscules gravitant aux alentours.

Les oeuvres que nous soutenons

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
titina_1.png

TITINA

de Kajsa Naess
logo_inverse

Chargement...