gwendoline Gauthier

MADEMOISELLE AGNES
90 minutes

"J'en ai marre de ces artistes. Ces parasites qui enchaînent les bourses, qui élèvent les petites aventures fades qu'ils ont entre eux au statut de drame intime et engagé. »
Agnès ne mâche pas ses mots. Elle n’a ni sa langue, ni sa plume en poche. Tenant un blog culturel influent, elle n'hésite pas à « dire la vérité » et dézingue ses semblables, son fils musicien compris.
Personne ne sort épargné de ses emportements, pas même les rares amis qui lui restent, et dont elle prend plaisir à exhiber mensonges et contradictions.
Mais Agnès a une faiblesse : l'amour. Celui qu’elle porte à un artiste plus jeune qu'elle, qui vit à son crochet en bavassant sur l'art conceptuel, et à qui elle pardonne trop, aveuglée par son désir.

AU PIED DES MONTAGNES
70 minutes

Au pied des montagnes raconte l'histoire de deux sœurs nées de pères différents. Elles ne sont pas en sécurité dans leur pays d'origine car un dirigeant décide de procéder à une épuration ethnique et l'une des deux sœurs appartient à cette ethnie. Abandonnées par leur mère et cachées chez leur tante, au pied des montagnes, les deux soeurs jouent chaque soir avec les ombres du grenier. Peu à peu ce théâtre d'ombres qu'elles inventent leur permet de rejouer leur vie d'avant l'exil, de mêler dans leurs imaginaires fiction et réalité, dans l'attente du retour de leur mère.

IPHIGENIE A SPLOTT
90 minutes

Mise en scène de la version française traduite de l'anglais, de la pièce de Gary Owen

Effie habite à Splott, un quartier de Cardiff -capitale du Pays de Galles-, miné par la fermeture des usines, le chômage et la précarité.

Effie, c’est le genre de fille qu’on évite de regarder dans les yeux quand on la croise dans la rue car on a l’impression qu’elle va nous exploser au visage. Effie, on croit la connaître, alors on la juge l’air de rien, mais on n’en connaît pas la moitié…

Tous les lundis, elle picole comme une sauvage, se came à fond et émerge au bout de trois jours d’ « une gueule de bois pire que la mort » pour mieux recommencer. Un personnage de démesure, jusqu’au-boutiste et qu’on croirait sorti d’une tragédie grecque.

Ravachol
90 minutes

Je fais chier les cons, c'est d'utilité publique.

Love and Money
90 minutes

Une pièce qui commence par une déclaration d’amour et qui finit en créances douteuses…

Et si nous nous laissions aller aux joies du consumérisme, si on ouvrait les vannes, si rien ne nous retenait, ni notre éducation, ni notre morale, ni nos valeurs ? Quels fous furieux, quels barbares pourrions-nous devenir ?

C’est à ce jeu que s’est livré Dennis Kelly - l’auteur anglais probablement le plus punchy de sa génération - en nous offrant une galerie de personnages endoctrinés par le besoin supérieur d’avoir, de posséder… Un jeune gauchiste virant sa cuti pour devenir le pire des traders, des parents profanateurs de tombes par la force des choses, une idéaliste devenant une toquée de l’achat compulsif, …

Les oeuvres que nous soutenons

txt.jpg

TXT - LES CONFESSIONS D'UN ASTROPHYSICIEN

de Paul-Jean Vranken
the_chapel.jpg

THE CHAPEL

de Dominique Deruddere
dalva_2.png

L'AMOUR SELON DALVA AKA DALVA

de Emmanuelle Nicot
logo_inverse

Chargement...