2020, une belle année pour Taxshelter.be dans un contexte particulier

 

2020, une belle année pour Taxshelter.be dans un contexte particulier 
 

Avec plus de 25M€ levés en 2020, dont 18 % pour les Arts de la Scène, ING et Taxshelter.be ont contribué au financement de 179 projets audiovisuels et scéniques, en collaboration étroite avec 48 producteurs agréés néerlandophones et francophones.
 
Malgré les grandes difficultés rencontrées cette année dans le contexte de la crise liée au COVID, Taxshelter.be a connu une croissance de presque 20 % par rapport à 2019, notamment grâce à une très belle levée en décembre. Cette évolution confirme bien la position de Taxshelter.be en tant qu’intermédiaire financier de référence dans la levée de fonds Tax Shelter.

L’année 2020 a été particulièrement éprouvante pour le secteur culturel dans son ensemble.

Dans un contexte de grande incertitude, Taxshelter.be a pu compter sur un réseau solide de producteurs partenaires, bâti au cours des années, pour sécuriser de nombreux beaux projets, même parfois très petits, souvent d’initiative belge ou avec des dépenses principalement belges, en ayant à coeur de permettre au plus grand nombre de personnes de pouvoir créer et travailler.  

Alexandre Wittamer, CEO Taxshelter.be : “Les investisseurs ont également souhaité soutenir via ce mécanisme fiscal les différents acteurs du monde culturel, pour leur donner les moyens de continuer à produire, tant en 2020 qu’en 2021”.

La volonté politique, aux différents niveaux de pouvoir, de soutenir le secteur dans son ensemble a également été déterminante, et ce notamment grâce :

  • au vote d’une loi fédérale en mai autorisant le doublement du plafond absolu d’investissement et une durée plus longue pour effectuer les dépenses
  • aux mesures prises au niveau communautaire pour mettre en place un fonds d’urgence pour les Arts de la Scène, et un fonds de garantie pour les tournages pour les assurances 
  • également aux augmentations d’enveloppes accordées par les autres financiers (Centre du Cinéma, VAF, Wallimages, Screen Flanders, Screen Brussels...)


Sibylle Smets, administratrice, responsable des productions pour Taxshelter.be “C’est tous ensemble que nous avons pu aller de l’avant, et merci à toutes celles et ceux, politiques, institutionnels, représentants des secteurs, etc..., qui se sont investis pour soutenir la culture, si indispensable en ces temps de crise !”
 
Les objectifs de Taxshelter.be sont inchangés depuis la réforme de 2014 : soutenir la production audiovisuelle et la production scénique en finançant de manière indépendante et éthique des projets de tous types et de toutes tailles, belges ou internationaux.

Pour cela, nous proposons un produit sécurisé aux investisseurs :

  • choix soigneux de projets sérieux, bien financés, avec des partenaires de longue date
  • accent mis sur les dépenses structurantes et principalement directes
  • suivi et contrôle méticuleux des productions 
  • commission d’intermédiation transparente de 13%
  • assurance fiscale de premier plan chez l’assureur historique du secteur


En 2021, Taxshelter.be continuera avec son partenaire ING, qui lui fait confiance depuis déjà 6 ans, de soutenir le plus grand nombre possible d’œuvres audiovisuelles et scéniques, petites et grandes.
 

2020 EN QUELQUES CHIFFRES
 
Taxshelter.be en 2020, c’est une collaboration avec 48 producteurs, le soutien à 116 œuvres audiovisuelles et 63 œuvres scéniques :
 
40 longs métrages, 17 courts métrages, 37 documentaires, 13 projets d’animation, 6 séries TV, 3 projets en nouvelles technologies, 49 pièces de théâtre, 6 opéras, 2 concerts, 1 spectacle de danse et 5 spectacles totaux.
 
Taxshelter.be félicite tous les producteurs et tous les talents des deux secteurs pour leur ténacité et leur volonté de se battre pour la culture et la création belge et son rayonnement à l’étranger, et remercie les nombreux investisseurs qui lui ont fait confiance en 2020 de lui avoir permis de soutenir tous ces projets.

silent_treatment.png

THE SILENT TREATMENT

de Caroline Strubbe
mastemah.jpg

MASTEMAH

de Didier Daarwin
logo_inverse

Chargement...